L’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec
L’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

L’Institut de cardiologie et de pneumologie de Québec en renfort en Montérégie

L’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) enverra dès mercredi du renfort en prévention et en contrôle des infections au CISSS de la Montérégie-Est.

L’IUCPQ a ainsi répondu à l’appel à la mobilisation du premier ministre François Legault dans les endroits où la COVID-19 a frappé plus durement. «Dès aujourd’hui [mercredi], le CISSS de la Montérégie-Est bénéficiera de l’expertise de la chef de service et de trois coachs en prévention et contrôle des infections (PCI) spécialement formés à l’Institut. Trois autres coachs PCI iront aussi soutenir des professionnels de la grande région de Montréal dans les prochains jours», annonce l’IUCPQ dans un communiqué.

L’équipe de l’Institut soutiendra celle de prévention et de contrôle des infections du CISSS de la Montérégie-Est pour former des intervenants sur le terrain sur les mesures de prévention et contrôle de la COVID-19, gérer les éclosions actuelles et proposer des mesures PCI spécifiques à la prise en charge des usagers atteints de la maladie.

Selon le président-directeur général de l’IUCPQ, Denis Bouchard, l’établissement surspécialisé en cardiologie et en pneumologie a développé une expertise de pointe en prévention et contrôle des infections, particulièrement dans le contexte de la COVID-19. «Si nous pouvons en faire bénéficier d’autres établissements, alors nous répondons présents», dit M. Bouchard.

Ces mesures de PCI, jumelées à plusieurs autres interventions visant à assurer la protection de la santé et de la sécurité de tous les intervenants, ont permis à l’Institut de jouer son rôle de centre désigné COVID-19 «sans qu’aucun de ses employés ou médecins ne contracte la maladie jusqu’à maintenant», souligne-t-on dans le communiqué.