Le ministère de la Santé publique du Québec a annoncé vendredi que l’accès à la ville de Gatineau et à la MRC des Collines‑de‑l’Outaouais sera permis depuis l’Ontario.
Le ministère de la Santé publique du Québec a annoncé vendredi que l’accès à la ville de Gatineau et à la MRC des Collines‑de‑l’Outaouais sera permis depuis l’Ontario.

Levée des barrages routiers entre Ottawa et Gatineau lundi

Les points de contrôles aux frontières interprovinciales entre Ottawa et Gatineau seront levés dès lundi.

Le ministère de la Santé publique du Québec a annoncé vendredi que l’accès à la ville de Gatineau et à la MRC des Collines‑de‑l’Outaouais sera permis depuis l’Ontario.

Plusieurs Ontariens possédant des résidences secondaires en Outaouais pourront ainsi s’y rendre librement à compter de la semaine prochaine.

Le ministère rappelle que «ces réouvertures sont rendues possibles grâce à la grande discipline dont fait preuve la population».

Le ministère indique de plus que cet assouplissement ne constitue pas «une incitation à favoriser un plus grand nombre de déplacements» et que les gens devraient se limiter aux déplacements nécessaires.

Le ministère réévaluera la situation régulièrement afin de s’assurer que tout se déroule bien. De plus, il ne ferme pas la porte à un retour de ces barrages routiers s’il devait y avoir une recrudescence de cas de COVID-19. 

Rappelons que des barrages routiers avaient été érigés sur les cinq ponts interprovinciaux reliant des rives d’Ottawa et de Gatineau le 1er avril dernier.

Réponse positive de Watson

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a réagi favorablement à cette annonce du gouvernement québécois vendredi.

«Je suis heureux que le gouvernement du Québec ait finalement annoncé sa décision d’ouvrir la frontière entre Ottawa et Gatineau. Je ne comprends toujours pas ce qui a été accompli, mais je suis heureux que les résidents des deux côtés de la rivière puissent passer librement», a-t-il affirmé par le biais de son compte Twitter.

«C’est dommage qu’ils n’ouvriront pas la frontière avant la fin du long week-end», a renchéri M. Watson précisant que les deux municipalités continuent de travailler ensemble pour assurer la sécurité des citoyens.

Plus tôt cette semaine, un homme de 70 ans a été arrêté par la police d’Ottawa pour avoir proliféré des menaces de mort à des membres du corps policier gatinois.

L’homme avait fait part de sa frustration indiquant qu’il allait «tirer sur les policiers et sur leurs véhicules si les contrôles routiers liés à la COVID-19 se poursuivaient entre Ottawa et Gatineau», avait indiqué l’agente de la police de Gatineau, Andrée East.