Plutôt que de choisir un seul organisme à soutenir, le député fédéral de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, a préféré verser le montant à Centraide Richelieu-Yamaska, avec pour seule contrainte que celui-ci devra redistribuer la somme à des organismes de sa circonscription, qui couvre les MRC des Maskoutains et d’Acton.
Plutôt que de choisir un seul organisme à soutenir, le député fédéral de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, a préféré verser le montant à Centraide Richelieu-Yamaska, avec pour seule contrainte que celui-ci devra redistribuer la somme à des organismes de sa circonscription, qui couvre les MRC des Maskoutains et d’Acton.

Le député Simon-Pierre Savard-Tremblay donne son augmentation de salaire à Centraide

Estimant ne pas avoir besoin de son augmentation de salaire annuelle de 3700 $, le député fédéral de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, a annoncé lundi en faire don à Centraide Richelieu-Yamaska afin d’en faire bénéficier les moins nantis de sa circonscription.

« Je ne pouvais me résoudre à voir mon salaire augmenter alors de nombreux citoyens vivent des difficultés financières », a fait savoir l’élu bloquiste sur sa page Facebook, lundi matin.

Le salaire des élus de la Chambre des communes est revu à la hausse chaque 1er avril. L’augmentation de salaire est déterminée en fonction de la moyenne de la hausse salariale observée dans le secteur privé. Le montant est ensuite arrondi à la centaine de dollars inférieure.

Ainsi, la rémunération de base d’un député qui n’occupe aucune autre fonction parlementaire qui bonifierait son salaire est passée de 178 900 $ à 182 600 $ le mois dernier.

« En temps normal, j’aurais conservé cette augmentation de salaire. Le travail de député, c’est du sérieux, a confié l’élu lors d’un bref entretien téléphonique. Mais ça fait maintenant plus de deux mois que je parle tous les jours au téléphone avec des citoyens qui ont perdu leur emploi, qui sont mis à pied ou qui ont du mal à joindre les deux bouts en raison de la pandémie. Je ne pouvais pas prendre cette augmentation en sachant ça. »

Plutôt que de choisir un seul organisme à soutenir, le député a préféré verser le montant à Centraide Richelieu-Yamaska, avec pour seule contrainte que celui-ci devra redistribuer la somme à des organismes de sa circonscription, qui couvre les MRC des Maskoutains et d’Acton.

« Le milieu connaît ses besoins mieux que moi, reconnaît M. Savard-Tremblay. Je fais confiance à Centraide pour investir mon don là où les besoins sont les plus criants. »

D’autres députés ont également fait don de leur augmentation de salaire à des organismes de leur circonscription, confirme l’élu, qui encourage également des citoyens en moyens financiers de lui emboîter le pas. « C’est une façon de démontrer concrètement son soutien et d’encourager les membres et les bénévoles dévoués qui réalisent quotidiennement des miracles afin de venir en aide aux plus démunis », écrit-il.