John Prine en 2017
John Prine en 2017

Le coronavirus emporte l’auteur-compositeur-interprète John Prine

John Prine, le populaire auteur-compositeur-interprète qui a exploré les thèmes du chagrin, de l’indignité et des absurdités de la vie quotidienne dans Angel from Montgomery, Sam Stone, Hello in there et des dizaines d’autres chansons marquantes, est décédé mardi à l’âge de 73 ans.

Sa famille a annoncé qu’il est mort après des complications provoquées par la COVID-19; il est décédé au Vanderbilt University Medical Center à Nashville au Tennessee.

Son épouse Fiona a déclaré le mois dernier qu’elle avait été testée positive à la COVID-19 et qu’elle s’est rétablie depuis, mais son mari a été hospitalisé le 26 mars pour des symptômes liés au coronavirus.

Il a été mis sous ventilateur et il est resté dans l’unité des soins intensifs pendant plusieurs jours.

Gagnant d’un Grammy saluant l’ensemble de sa carrière plus tôt cette année, John Prine était considéré par plusieurs de ses pairs comme un virtuose.

Sa créativité, son sens du détail et son humour vif et surréaliste lui ont valu la plus grande admiration des critiques, mais aussi de pairs tels que Bob Dylan et Kris Kristofferson, et de vedettes plus jeunes comme Jason Isbell et Kacey Musgraves, qui ont même nommé une chanson en son honneur.