En recherche de solutions pour adapter l’offre de service de dépistage à la demande accrue, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS a conclu une entente avec deux propriétaires de bâtisses commerciales à Sherbrooke situées au 75, rue J.-A.-Bombardier (anciennement les locaux de BRP) et au 30, rue J.-A.-Bombardier (anciennement l’entrepôt Costco, notre photo).
En recherche de solutions pour adapter l’offre de service de dépistage à la demande accrue, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS a conclu une entente avec deux propriétaires de bâtisses commerciales à Sherbrooke situées au 75, rue J.-A.-Bombardier (anciennement les locaux de BRP) et au 30, rue J.-A.-Bombardier (anciennement l’entrepôt Costco, notre photo).

Le CIUSSS déménage son centre de dépistage de Sherbrooke

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
La Direction de santé publique de l’Estrie déménage son Centre désigné de dépistage (CDD) dans les anciens locaux de BRP et de Costco et recommande à toutes les personnes qui ont fréquenté le bar Le Chat Noir de Sherbrooke, le dimanche 6 septembre, de se faire dépister pour la COVID-19.

En recherche de solutions pour adapter l’offre de service de dépistage à la demande accrue, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS a conclu une entente avec deux propriétaires de bâtisses commerciales à Sherbrooke situées au 75, rue J.-A.-Bombardier (anciennement les locaux de BRP) et au 30, rue J.-A.-Bombardier (anciennement l’entrepôt Costco). 

Ces deux endroits seront aménagés afin d’offrir du dépistage selon différents critères (dépistage préopératoire, personnes symptomatiques ou asymptomatiques, etc.). L’objectif est de séparer les personnes à dépister selon leur profil afin d’assurer une meilleure fluidité des services.

La date d’ouverture et la précision de l’offre de service seront communiquées dès que possible, précise le CIUSSS de l’Estrie CHUS.

« Nous visons utiliser les anciens locaux du Costco dès la semaine prochaine pour des clientèles asymptomatiques. Les autres activités du CDD de la rue Murray seront déménagées dès que le site de l’ancien BRP sera prêt à débuter les activités sans rendez-vous », précise-t-on, ajoutant que le CDD de la rue Murray maintient son offre de service jusqu’à ce que les nouveaux locaux soient fonctionnels.

Clients du Chat Noir recherchés

Par ailleurs, la Santé publique demande à tous les clients qui se sont rendus au bar Le Chat Noir le 6 septembre de passer le test de la COVID-19. En effet, une personne atteinte du virus a fréquenté ce bar à cette date. Pour freiner la propagation du virus, ce dépistage est fortement recommandé.

Rappelons que des interventions policières avaient eu lieu au courant de la fin de semaine du 5 et 6 septembre aux bars Le Chat Noir et Figaro et que les agents avaient observé que les mesures sanitaires n’étaient pas respectées dans ces deux endroits.

À lire aussi :  Multiples infractions dans deux bars de Sherbrooke

Le propriétaire du Figaro et du Chat noir se défend

Trois nouvelles éclosions en Estrie

Des éclosions ou agrégats de cas sont actifs dans plusieurs milieux estriens. Trois nouveaux milieux ont été identifiés, soit le magasin de Granby Tradelco, où cinq cas été répertoriés, le Collège régional Champlain, où moins de cinq cas ont été répertoriés, et le bar Le Chat Noir, où moins de cinq cas ont aussi été répertoriés.

Les équipes de santé publique sont à pied d’œuvre afin de mener les enquêtes épidémiologiques que génère chaque cas positif. 

Par ailleurs, deux nouveaux cas ont été déclarés au CHSLD de Lambton portant le total de personnes testées positives à 32. Un nouveau cas a aussi été déclaré à l’école Le Goéland et un autre dans le secteur Ascot dans l’arrondissement du Mont-Bellevue, où on décompte un total de 109 cas.

En tout, la Santé publique de l’Estrie a enregistré une hausse de 23 cas actifs mercredi, dont 15 à Sherbrooke. Aucune personne n’est hospitalisée dans la région. 

Depuis le début de la pandémie, l’Estrie a enregistré 1493 cas, dont 1331 sont rétablis et 28 sont décédés portant le nombre de cas actifs à 134.