Titulaire de la chaire de recherche du Canada en épistémologie pratique et professeur en philosophie et en éthique appliquée à l’Université de Sherbrooke, le chercheur François Claveau est d’avis que la diversité des opinions quant à la vaccination est rassurante.
Titulaire de la chaire de recherche du Canada en épistémologie pratique et professeur en philosophie et en éthique appliquée à l’Université de Sherbrooke, le chercheur François Claveau est d’avis que la diversité des opinions quant à la vaccination est rassurante.

La vaccination : une diversité rassurante

Véronik Lamoureux
Véronik Lamoureux
La Tribune
Article réservé aux abonnés
La vaccination est un choix. Du moins, c’est l’un des deux messages véhiculés par le gouvernement et les autorités de la santé publique, l’autre étant que la seule façon d’enrayer la pandémie est de se faire vacciner. Deux messages, deux poids, deux mesures. Selon certains commentaires qui circulent sur les médias sociaux, après cinq mois de vaccination de masse, plusieurs personnes semblent moins convaincues qu’il s’agit d’un choix.