Installé à Cowansville, DJ Jordan organise des prestations en direct sur les réseaux sociaux durant la pandémie. Les deux premières moutures ont attiré plus de 300 fêtards.
Installé à Cowansville, DJ Jordan organise des prestations en direct sur les réseaux sociaux durant la pandémie. Les deux premières moutures ont attiré plus de 300 fêtards.

DJ en télétravail: faire la fête dans son salon

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
Depuis le début de la pandémie, plusieurs artistes se sont tournés vers les plateformes numériques pour diffuser leur contenu et rejoindre leurs admirateurs. Lorsque DJ Jordan a lancé l’idée à ses abonnés sur Facebook à la mi-avril, la réponse a été bien au-delà de ses attentes.

Ses diffusions en direct attirent entre 300 et 350 connexions provenant de partout au Québec, deux fois par mois, et ce nombre n’inclut pas tous les autres membres de la famille qui dansent dans leur salon.  

«C’est énorme», considérant l’ampleur de l’offre de prestations de DJ sur les réseaux sociaux, estime Jordan Hébert de son vrai nom.

Les gens sont conviés à la troisième mouture de cette célébration virtuelle le vendredi 15 mai. Les festivités débuteront à 20h45 et s’étireront jusqu’à 23h.

«Mettez-vous beaux»

Dans les jours précédant la diffusion, il invite les gens à «se mettre beaux». «Ce n’est clairement pas pour moi, je ne les vois pas», mentionne-t-il. Cela permet de créer davantage l’ambiance typique d’un vendredi soir et «on a besoin de ça», indique DJ Jordan. C’est trop facile de s’habiller «en mou», rigole-t-il.

Le lendemain de la première diffusion (le 17 avril), sa boîte de messages était pleine de témoignages et de remerciements. «Je suis content de voir l’amour que j’ai le samedi matin, c’est écoeurant, confie DJ Jordan qui réside à Cowansville. Il y a une petite fille qui m’a dessiné avec mon équipement : j’ai trouvé ça trop cute. C’est ça qui fait ma paie, à 100 %.»

Il a ensuite rassemblé vidéos et photos qui lui avaient été envoyées par des participants dans un montage, qu’il a présenté lors de la fête suivante. «Le monde se donne», assure-t-il.

1200$ en prix

Plusieurs commanditaires se sont manifestés pour faire partie de la fête et offrir des produits à faire tirer lors de ces célébrations en ligne. «Lors du dernier live, j’ai fait tirer pour 1200$ en cadeaux et en argent comptant. Si je peux donner aux gens, tant mieux !», estime-t-il.

Il est accompagné dans le projet par Olivier Bonneau, qui veille à la mise en ligne et à la gestion des caméras. «Je ne pourrais pas faire ça seul», assure le DJ.

Cette semaine, DJ Jordan donne rendez-vous aux fêtards sur la plateforme de diffusion Twitch plutôt que sur Facebook, puisqu’un contrôle strict des droits d’auteurs sur le populaire réseau social interrompt souvent les diffusions en direct. Les gens sont donc invités à se créer (gratuitement) un compte Twitch et à suivre DJJORDANPERSO pour accéder à la fête du vendredi 15 mai. Tous les détails sont précisés sur sa page Facebook.

Ce n’est toutefois qu’une solution temporaire, puisque le DJ a récemment été approché par une entreprise québécoise, Dj Live Studio, qui offre sa propre plateforme de diffusion. Une belle occasion d’encourager l’économie locale, croit Jordan Hébert.