Dix Sherbrookois positifs de plus et deux admissions aux soins intensifs

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 continue de grimper en Estrie. Mercredi, 12 nouvelles personnes ont reçu un diagnostic positif, dont 10 Sherbrookois.

Au cours des cinq derniers jours, 35 Sherbrookois ont été testés positifs au coronavirus, sur un total de 46 Estriens.

Un autre fait à souligner : deux personnes ont été admises aux soins intensifs consacrés aux patients atteints de la COVID-19 au cours des 24 dernières heures. Ces lits étaient complètement vides depuis le 5 juin dernier. Une personne supplémentaire a aussi été hospitalisée, portant le total à deux Estriens soignés dans les lits réguliers d’hospitalisation.

Mardi soir, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a dévoilé que 28 personnes habitant dans le quartier d’Ascot ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 entre le 14 et le 25 août. 

Du porte-à-porte de sensibilisation a été amorcé mercredi dans le quartier. De plus, une clinique de dépistage mobile se tiendra dans ce secteur de Sherbrooke jeudi, à un endroit et à des heures qui restent à déterminer au courant de la journée de mercredi.

Par ailleurs, plusieurs parents et enseignants s’inquiètent pour la rentrée scolaire qui doit avoir lieu jeudi dans le quartier d’Ascot, comme ailleurs à Sherbrooke.

Le Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSSRS) n’a toujours pas répondu aux questions de La Tribune à savoir comment se déroulerait la rentrée scolaire dans ce quartier visé par une clinique de dépistage mobile. On compte plusieurs écoles primaires ainsi que l’école secondaire du Phare dans ce secteur de l’arrondissement du Mont-Bellevue.