Desjardins annonce des «mesures d’allègement»

Reconnaissant que la situation actuelle crée des difficultés financières à plusieurs personnes, Desjardins a annoncé mercredi des «mesures d’allègements» de paiement.

«Les membres et clients particuliers qui auraient de la difficulté à faire face à leurs obligations financières peuvent dès maintenant communiquer avec Desjardins qui analysera chaque situation au cas par cas», indique le porte-parole Jean-Benoît Turcotti par communiqué.

«Les solutions proposées pourraient aller jusqu’à un allègement des paiements pour l’ensemble des produits de financement. Ces allègements n’auront aucune incidence négative sur la cote de crédit des membres et clients qui s’en prévaudraient. De la même façon, Desjardins analysera au cas par cas les demandes de crédit pour les membres et clients qui auraient un besoin rapide de liquidité.»

Le Mouvement recommande également à ses clients de privilégier les services en ligne et au guichet plutôt qu’en personne. À cet égard, il souligne que plusieurs points de service sont fermés depuis mercredi, dont l’imposant Carrefour de la coopération situé rue Principale, à Granby (tous les guichets des points de service demeurent cependant ouverts).

Dans l’est de la Montérégie, ceux qui restent ouverts pour rencontrer du personnel sont situés aux Halles de Granby (60, rue Moreau), à Bromont (730, rue Shefford), Waterloo (4990, rue Foster), Cowansville (101, rue Principale), Acton Vale (1100, rue Saint-André), Saint-Théodore-d’Acton (1698, rue Principale), Sutton (47, rue Principale Nord), Saint-Pie (65, avenue Saint-François), Farnham (200, rue Desjardins Est) et Bedford (25, rue Rivière).

Pas moins de 92 % des transactions des clients de Desjardins se font déjà de façon virtuelle, dit M. Turcotti. Tous les services sont maintenus et les membres qui avaient rendez-vous au cours des prochaines semaines seront contactés afin que les rencontres soient maintenues, reportées ou se fassent par téléphone ou dans un point de service ouvert. Aucune pénurie d’argent liquide n’est envisagée, ajoute Desjardins.