Quatre décès ont été répertoriés par Santé publique Ottawa au cours des 24 dernières heures.
Quatre décès ont été répertoriés par Santé publique Ottawa au cours des 24 dernières heures.

COVID-19: quatre nouveaux décès à Ottawa

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Après un premier décès causé par la COVID-19 en près d’un mois dans la capitale fédérale lundi, Santé publique Ottawa (SPO) en a répertorié quatre autres au cours des 24 dernières heures.

Le nouveau coronavirus a maintenant tué 272 personnes à Ottawa depuis son arrivée au pays.

Le nombre de nouveaux résultats positifs à un test de dépistage demeure élevé dans la capitale fédérale alors que SPO en rapporte 52 mardi.

Incidemment, le nombre de cas actifs connus du virus – des individus qui ont reçu un diagnostic et qui n’ont pas été sans symptôme pendant 14 jours consécutifs – continue de croître à Ottawa, passant de 334 lundi à 362.

La médecin-chef de SPO, Vera Etches, s’est dite inquiète de la hausse récente du nombre de cas confirmés du virus, particulièrement les infections dans les foyers de soins de longue durée où la COVID-19 a fait plusieurs morts dans les derniers mois. En conférence de presse mardi, elle a souligné qu’il faut retourner au mois de mai pour trouver des chiffres similaires à ceux des derniers jours.


« Demandez-vous avec combien de personnes vous avez été en contact étroit récemment. »
Vera Etches, médecin-chef de SPO

La Dre Etches s’est entretenue avec le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, mardi et dit lui avoir expliqué les causes de la récente hausse du nombre de résultats positifs à un test de dépistage. Elle soutient que les rassemblements entre amis et proches est le principal enjeu actuellement à Ottawa

«Aujourd’hui, je vous demande d’examiner vos comportements dans la communauté. Demandez-vous avec combien de personnes vous avez été en contact étroit récemment, a lancé la Dre Etches d’un ton grave. Passez-vous du temps avec ces mêmes personnes tous les jours? S’agit-il de différents groupes?»

Attentes aux centres de dépistage

Le vice-président de l’Hôpital d’Ottawa et responsable de la stratégie de dépistage dans la région de Champlain, Alan Forster, indique que des travailleurs sont actuellement formés pour travailler dans les centres de dépistage afin d’en accroître la capacité. Les heures d’ouverture de la plupart d’entre eux pourraient être allongées au cours des prochains jours.

Le Dr Forster ajoute que l’équipe d’intervention COVID-19 de la région de Champlain explore les possibilités pour l’ouverture d’un nouveau centre de dépistage. 

«Nous cherchons activement des professionnels de la santé, peut-être des gens retraités, qui seraient prêts à participer aux efforts afin de combattre la COVID-19», souligne Alan Forster.

Vera Etches invite de son côté les résidents à faire leur part pour diminuer les files d’attente dans les centres de dépistage et de s’y rendre seulement s’ils présentent des symptômes du nouveau coronavirus ou s’ils ont été en contact étroit avec quelqu’un qui a reçu un diagnostic.

«Au lieu de vous engager dans des activités qui vous font craindre d’avoir besoin de dépistage, veuillez penser à ce que vous faites et avec qui», souligne la Dre Etches.

Nouvelle éclosion à Ottawa

Autre mauvaise nouvelle, SPO indique qu’il y a une nouvelle éclosion sur le territoire de la capitale fédérale, soit au foyer de soins de longue durée Résidence Saint-Louis.

La Résidence Saint-Louis est frappée par une éclosion de COVID-19.

Il y a actuellement 18 autres établissements touchés par une éclosion de COVID-19 à Ottawa, soit les foyers de soins de longue durée St. Patrick’s, West End Villa, Peter D. Clark, Manoir Laurier, Hillel Lodge, Forest Hill, Centre d’accueil Champlain, Manoir Alta Vista et le bâtiment Gatineau du Centre de santé des anciens combattants Perley Rideau, les maisons de retraite Fairfield, New Edinburgh Square, Manoir Portobello, les services de garde Andrew Fleck, Cumberland Hub Day Care et Trillium, ainsi que dans les locaux de Riverview Developmental Services.

Bilan dans l’Est ontarien

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) rapporte quatre nouveaux résultats positifs à un test de dépistage sur son territoire mardi, pour un total de 218 depuis le début de la crise sanitaire.

Le nombre de cas actifs demeure inchangé sur le territoire du BSEO depuis lundi, soit 25.

La municipalité de Clarence-Rockland est l’endroit où on retrouve le plus grand nombre de cas actifs avec neuf, suivi de Glengarry Nord avec six. On retrouve également des cas actifs à Russell, Alfred & Plantegenet, Hawkesbury, La Nation, Dundas Sud, Glengarry Sud et Cornwall.

Aucun des résidents de l’Est ontarien infecté par la COVID-19 n’est actuellement hospitalisé, selon le BSEO.