On dénombre maintenant près de 250 décès survenus à Ottawa en lien avec la COVID-19.
On dénombre maintenant près de 250 décès survenus à Ottawa en lien avec la COVID-19.

COVID-19: quatre décès de plus à Ottawa

La COVID-19 a fait quatre nouvelles victimes dans la capitale fédérale, rapporte Santé publique Ottawa (SPO) mardi.

Le nouveau coronavirus a donc maintenant tué 248 Ottaviens depuis son arrivée au pays.

Au total, 1969 personnes ont maintenant reçu un résultat positif à un test de dépistage dans la capitale fédérale, dont 7 nouveaux cas confirmés dans la mise à jour épidémiologique de SPO, mardi.

En soustrayant les décès et les personnes qui sont maintenant guéries, il y a 101 cas actifs connus de la COVID-19 à Ottawa. Près de la moitié de ces individus sont actuellement hospitalisés alors que l'on compte 39 patients de ce virus dans les hôpitaux de la capitale fédérale.

Ce nombre limité de cas actifs pourrait n’être que la pointe de l’iceberg, prévient toutefois la médecin-chef de SPO, Vera Etches, dans sa plus récente déclaration spéciale.

«La transmission communautaire de la COVID-19 a toujours lieu à Ottawa. Nous devons continuer de pratiquer l’éloignement physique, de porter un masque en tissus lorsqu’il est difficile de pratiquer l’éloignement physique et nous laver les mains régulièrement», explique la Dre Etches.

34 cas toujours actifs dans l’Est ontarien

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) présente un bilan stable du nombre de cas positifs de la COVID-19 sur son territoire mardi, chiffrant toujours le total à 149 cas. Parmi les individus infectés, 115 sont considérés comme des cas résolus. 

Aucun décès supplémentaire n’est signalé également. Le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, souligne par ailleurs que le dernier cas se trouvant aux soins intensifs a obtenu son congé mardi. Il demeure hospitalisé, mais sa situation s’améliore. Le bilan du BSEO devrait être officiellement modifié en conséquence mercredi, ajoute le Dr Roumeliotis. Ce dernier se dit toujours optimiste que la situation dans l’Est ontarien, mais aussi à travers l’Ontario, s’améliore en grande partie. «Présentement, 3,4% des tests qu’on fait en Ontario sont positifs, ce qui est bon. On veut que ça soit en bas de 5% pour être sûrs qu’on est sur le bon chemin dans la progression de la pandémie», assure le médecin. 

Cependant, le BSEO rapportait une nouvelle éclosion lundi dans la maison de soins de longue durée St-Viateur, à Limoges, désormais la seule flambée dans un établissement du genre dans l’Est ontarien. Il s’agit d’un employé pour l’instant asymptomatique. Le Dr Roumeliotis avait indiqué en conférence en début de semaine que tous les résidents et membres du personnel seraient de nouveau testés. Les résultats devraient être connus dans les prochains jours. 

Jusqu’à présent, 8 863 personnes ont passé un examen de dépistage dans les maisons de soins et les centres prévus à cet effet sur le territoire du BSEO.

Avec Ani-Rose Deschatelets, correspondante régionale