Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La région se rapproche du cap des 30 000 personnes infectées depuis le début de la pandémie.
La région se rapproche du cap des 30 000 personnes infectées depuis le début de la pandémie.

COVID-19: les nouveaux cas remontent dans la grande région de Québec, toujours en rouge foncé

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Les nouveaux cas de COVID-19 ont effectué une remontée à dans la grande région de Québec, mardi, après une baisse soutenue dans les derniers jours. La pression sur les hôpitaux demeure forte, obligeant Québec et Chaudière-Appalaches à rester en rouge foncé.

Depuis vendredi, les bilans de la Capitale-Nationale avaient entamé une pente descendante au chapitre du nombre de nouveaux cas rapportés quotidiennement. Les chiffres étaient même redescendus à 166, en date de lundi. Il s’agissait du meilleur bilan en plus de deux semaines pour la Capitale-Nationale.

Il faut dire que les statistiques qui paraissent le lundi montrent souvent de plus faibles augmentations, car moins de tests de dépistage sont généralement réalisés pendant la fin de semaine.

La région se rapproche du cap des 30 000 personnes infectées depuis le début de la pandémie et la COVID-19 a désormais fauché la vie de 1056 citoyens de la Capitale-Nationale.  

Les 195 nouveaux cas recensés mardi portent en effet à 29 833 le nombre de cas confirmés sur le territoire depuis mars 2020. L’augmentation n’est toutefois pas catastrophique si elle est comparée à la moyenne de 267 nouvelles infections quotidiennes établie entre le 11 et le 17 avril.

En ce qui a trait aux variants, la Capitale-Nationale siège toujours au sommet du classement des régions les plus touchées, son taux de cas de variants détectés par 100 000 habitants se situe à 712,6. Elle est suivie par l’Outaouais, région qui elle en compte 553,1.

Chaudière-Appalaches

Chaudière-Appalaches tendait elle aussi à voir son nombre de nouveaux cas diminuer dans les derniers jours.

Lundi, tous les prélèvements effectués avaient permis de détecter 115 infections, mais cette donnée s’est établie à 140 dans le bilan de mardi. Malgré la hausse, la situation demeure jusqu’ici moins critique que la semaine dernière, alors qu’on dénombrait en moyenne 182 cas par jour.

Cette région cumule 15 466 contaminations depuis l’arrivée du virus sur son territoire, il y a un peu plus d’un an. Elle recense également plus de variants par 100 000 habitants (277,1) que la moyenne provinciale (273,7).

Après avoir enregistré quatre décès en 24 heures la veille, Chaudière-Appalaches en déplorait deux autres qui s’ajoutent au 302 déjà rapportés.

Les hôpitaux tendus

Comme les hausses de cas se répercutent à retardement dans les hôpitaux, la situation se fait tendue dans certains milieux hospitaliers.

En une journée, 17 patients atteints de la COVID-19 sont entrés dans les unités de soins, dont 11 seulement dans les hôpitaux du CHU de Québec. Les hôpitaux de la région comptent donc 137 hospitalisations, dont 34 aux soins intensifs, ces statistiques dépassant largement celles enregistrées lors de la première vague.

À l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ), à peine cinq lits désignés pour recevoir des patients COVID-19 restent disponibles, indique la porte-parole Valérie Lefrançois.

Des places ont d’ailleurs été ajoutées la veille pour accroître la capacité, alors que des employés doivent être rapatriés d’autres unités pour s’occuper des gens hospitalisés en raison de la maladie. Des discussions ont cours et le délestage, qui atteint déjà plus de 65% pour certaines formes de chirurgies, pourrait se faire plus prononcé.

De l’autre côté du fleuve, la pression n’est pas moins forte sur les centres de soins. Maintenant 39 lits sont occupés par des personnes infectées par le virus, dont 13 aux soins intensifs. Cinq patients de l’Hôpital de Saint-Georges ont même dû être transférés vers l’Hôtel-Dieu de Lévis.

«Il y a un risque réel qu'on dépasse la capacité maximale de nos hôpitaux, surtout pour les soins intensifs. C'est pourquoi on prolonge les mesures en place», a déclaré le premier ministre François Legault, lors de sa conférence de presse, mardi.

Le couvre-feu est maintenu à 20h, la fermeture des commerces non essentiels et des écoles perdure, autant dans la Capitale-Nationale qu’en Chaudière-Appalaches. Ces mesures d’urgence resteront en vigueur au moins jusqu’au 3 mai.

À LIRE AUSSI: Mesures d'urgence prolongées dans les trois régions

+

EN BREF

Capitale-Nationale

  • 195 nouveaux cas confirmés, pour un total de 29 833 depuis le début de la pandémie
  • 1056 (+3) décès
  • 137 personnes hospitalisées (+17), dont 34 aux soins intensifs
  • 26 413 personnes rétablies
  • 2364 cas actifs
  • 201 éclosions actives
  • 217 385 doses de vaccin administrées (+2513)
  • 5417 cas de variants détectés (+106)

Chaudière-Appalaches

  • 140 nouveaux cas confirmés, pour un total de 15 466 cas
  • 304 décès (+2)
  • 39 personnes hospitalisées (+3), dont 13 aux soins intensifs
  • 13 758 personnes rétablies
  • 1472 cas actifs
  • 126 éclosions actives
  • 119 345 doses de vaccin administrées (+4669)
  • 1197 cas de variants détectés (+3)