Une clinique COVID-19 d'Ottawa.
Une clinique COVID-19 d'Ottawa.

COVID-19: la fête du Canada dans l’incertitude

La Ville d’Ottawa prolonge la fermeture de ses installations, ainsi que l’octroi de permis d’événements spéciaux jusqu’au 30 juin, une décision qui sème l’incertitude quant à la grande célébration de la fête du Canada.

Le Festival canadien des tulipes devait par exemple avoir lieu du 8 au 18 mai. L’organisation a toutefois annoncé le mois dernier son intention d’offrir en ligne les performances incluses dans sa programmation.

Le Festival de jazz d’Ottawa était déjà sur la corde raide également puisque les artistes internationaux au sein de sa programmation — Norah Jones, notamment — devaient annuler leur participation en raison de l’interdiction d’entrer au pays pour tout voyageur étranger.

Bien que la fête du Canada ait lieu après le 30 juin, le directeur du service de protection et d’urgences de la Ville d’Ottawa, Anthony Di Monte, assure que Patrimoine canadien a été prévenu de la décision de la municipalité.

Le maire de la capitale fédérale, Jim Watson, croit qu’il sera difficile de célébrer la fête du Canada comme à l’habitude puisqu’il est impossible de savoir combien de temps les mesures de distanciation sociale devront rester en vigueur.

«Je sais que plusieurs associations communautaires planifient l’organisation d’activités un peu partout à travers la ville. Je leur recommanderais d’éviter de grandes dépenses dans leur préparation, parce qu’il est possible que vous perdiez cet argent», affirme M. Watson.

Deux nouveaux décès

Deux autres personnes sont décédées à Ottawa après avoir contracté la COVID-19.

Santé publique Ottawa (SPO) en a fait l’annonce dans sa mise à jour quotidienne. L’âge des deux victimes n’a pas été dévoilé.

Depuis dimanche, 25 cas du nouveau coronavirus ont été confirmés dans la capitale fédérale. Selon SPO, ça porte le total à 370 personnes qui ont contracté la COVID-19 à Ottawa, soit un peu plus de 8% des 4347 cas à travers l’Ontario.

L’hôpital Montfort est également devenu le septième établissement où une éclosion du nouveau coronavirus a été confirmée à Ottawa.

La journée de lundi a également été marquée par l’ouverture de la première clinique dédiée au traitement des maladies respiratoires située au 595, promenade Moodie. Les patients peuvent notamment y subir un test de dépistage de la COVID-19 et des radiographies pulmonaires.

«Si vous présentez des symptômes de maladie respiratoire, vous pouvez vous rendre à cette clinique. Vous n’avez pas besoin d’avoir subi un test pour la COVID-19 avant d’y aller», insiste la médecin-chef de Santé publique Ottawa, Vera Etches.

Au total, 62 personnes se sont rendues à la clinique lundi, dont un couple qui a été dirigé vers l’urgence puisque leur état était suffisamment grave. Les portes ont été fermées à la mi-journée puisque la clinique n’avait plus la capacité d’accueillir d’autres patients avant la fin de ses activités quotidiennes à 16h.