Le Chili a enregistré vendredi ses pires chiffres quotidiens concernant l’épidémie, avec 222 décès et 6754 nouvelles infections au cours des dernières 24 heures.
Le Chili a enregistré vendredi ses pires chiffres quotidiens concernant l’épidémie, avec 222 décès et 6754 nouvelles infections au cours des dernières 24 heures.

Chili: démission du ministre de la Santé en pleine crise du Covid-19

SANTIAGO DU CHILI — Le ministre de la Santé chilien, Jaime Manalich, a démissionné samedi alors que l’épidémie de Covid-19 est en pleine progression au Chili malgré le confinement imposé aux habitants de la capitale Santiago depuis plus d’un mois.

«Je remercie Jaime Manalich pour son engagement», a déclaré le président, Sebastian Pinera, après une semaine de polémique sur la hausse des cas de nouveau coronavirus.

Le Chili a enregistré vendredi ses pires chiffres quotidiens concernant l’épidémie, avec 222 décès et 6754 nouvelles infections au cours des dernières 24 heures.

«La situation dans notre pays continue à s’aggraver, surtout dans la région métropolitaine» de Santiago, a déclaré vendredi Arturo Zuniga, un responsable du ministère de la Santé.

Le Chili totalisait samedi 167 355 contaminations et 3101 décès depuis l’apparition du premier cas le 3 mars.

Les infections continuent d’augmenter régulièrement dans ce pays de 18 millions d’habitants, malgré le confinement imposé aux sept millions d’habitants de Santiago depuis près d’un mois.

Les villes de Valparaiso et Vina del Mar, à 150 km à l’ouest de la capitale, sont également confinées depuis vendredi, ainsi que plusieurs autres localités dans le pays.