Des installations d’Amazon à Douai, dans le nord de la France   
Des installations d’Amazon à Douai, dans le nord de la France   

Amazon ferme ses sites français pour 5 jours après un rappel à l’ordre de la justice

PARIS - Amazon va fermer ses sites français pour cinq jours, du 16 au 20 avril, après que la justice française a enjoint le géant de la vente en ligne à limiter son activité dans l’attente d’une évaluation des risques face au nouveau coronavirus, ont indiqué la direction et une source syndicale à l’AFP.

Un comité social et économique (CSE) convoqué mercredi s’est prononcé par 14 voix sur 18 votants en faveur de cette fermeture pour nettoyer les sites et évaluer les risques, a indiqué à l’AFP un délégué du syndicat CGT, Emilien Williatte. Selon la direction, les salariés seront payés à 100% de leur rémunération pendant cette fermeture.

Mardi, un tribunal de banlieue parisienne qui avait été saisi par les syndicats avait contraint Amazon à réaliser une évaluation des risques et à s’en tenir strictement aux envois de produits essentiels, sous peine d’une amende d’un million d’euros (environ 1,5 million $CAN) par jour de retard et par infraction.

Amazon s’était déclaré «perplexe» sur cette décision de justice, «compte tenu des preuves concrètes qui ont été apportées sur les mesures de sécurité mises en place pour protéger nos employés», rappelant notamment avoir mis en place des contrôles de température et distribuer des masques.