Un chapiteau a notamment été installé à l'extérieur de l'Hôtel-Dieu de Sherbrooke afin qu'il puisse servir de centre de test pour la COVID-19.

50 personnes à l’heure dans les centres de test estriens

L’ouverture des quatre centres de test désignés pour la COVID-19 dans la région cette fin de semaine s’est déroulée dans l’ordre selon le CIUSSS de l’Estrie — CHUS. Samedi matin, les équipes de Sherbrooke et Granby ont atteint un débit de 50 personnes à l’heure, indique la porte-parole de l’établissement, Annie-Andrée Émond.

« Nous sommes très satisfaits de la réponse de la population, avance Mme Émond. Les gens ont pour la grande majorité bien compris les consignes. »

À LIRE AUSSI : COVID-19: le CIUSSS de l'Estrie ouvre quatre centres de dépistage

Un total de 500 personnes ont été testées sur le territoire samedi, nombre auquel s’ajoutent les plus de 215 personnes enregistrées à 14 h 30 dimanche. 

Rappelons que quatre centres de test ont été implantés dans la région afin de concentrer les activités et de limiter les risques de propagation du nouveau coronavirus. Deux chapiteaux ont été érigés près des urgences de l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke et de l’Hôpital de Granby, alors que les urgences du Centre hospitalier du Granit et de l’Hôpital, CLSC et centre d’hébergement d’Asbestos ont été désignées pour la population plus éloignée des grands centres. Les volumes de fréquentation de ces deux derniers centres seraient moins importants jusqu’à maintenant.

Les quatre centres sont ouverts tous les jours, de 8 h à 20 h pour une durée indéterminée. 

Même si un certain nombre de personnes ont dû être retournées à la maison, la porte-parole affirme que beaucoup des gens qui se sont présentés correspondaient aux trois critères fixés, soit revenir d’un voyage à l’extérieur du pays, présenter un ou plusieurs symptômes de la COVID-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires) et avoir vu ces symptômes se manifester dans les 14 jours depuis le retour de voyage.

Délai prolongé

Alors qu’on mentionnait un délai de 24 à 48 h, vendredi, avant de recevoir la réponse à un test de la COVID-19, le CIUSSS constatait dimanche que le temps d’attente était désormais de 48 à 72 h. « De par la demande et parce qu’on répond très bien à la demande de bien dépister les bonnes personnes, effectivement, il y a un délai, explique la Dre Marie-Maud Couture, chef du département d’urgence. Pour l’instant, ce sont des gens qui reçoivent quand même des consignes, comme où consulter et quand consulter si les symptômes se détériorent. » 

Les personnes testées sont contactées, peu importe la nature du résultat, précise-t-elle également. 

Visites interdites

Alors que le CIUSSS de l’Estrie — CHUS permettait toujours un seul visiteur par usager dans ses installations, sauf pour motifs humanitaires ou pour cohabitation en maternité et pédiatrie, ses plans ont dû changer suite à l’annonce des nouvelles demandes du gouvernement Legault, samedi en début d’après-midi. 

Celui-ci a notamment exigé que toutes les visites soient suspendues dans les hôpitaux, centres d’hébergement et résidences privées pour aînés de la province, et ce, jusqu’à nouvel ordre. 

Jasmine Rondeau