À midi dimanche, ils étaient plus de 2550 à avoir participé à une campagne de sociofinancement pour Sabryna Mongeon.

Unis pour Sabryna

CHRONIQUE / C’est aujourd’hui que Sabryna Mongeon devrait se réveiller d’un coma artificiel dans lequel elle est plongée depuis une dizaine de jours.

«Les médecins [du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)] ont commencé à réveiller Sabryna tranquillement, de dire sa sœur, Samantha Mongeon, lorsque jointe à Montréal, samedi. Ils baissent la médication pour qu’elle se réveille graduellement. Et ils disent qu’elle devrait se réveiller lundi [aujourd’hui]. Je serai auprès d’elle pour son réveil. On a vu ses plaies hier. L’équipe médicale a fait un bon travail.»

La Gatinoise Sabryna Mongeon, 18 ans, a été amputée des deux bras et des deux jambes, la semaine dernière, après un grave accident survenu dans la nuit de Noël.

Sabryna conduisait sa voiture vers 2h le matin du 25 décembre lorsqu’elle a perdu le contrôle et a percuté un poteau d’électricité sur une route secondaire, tout près de Gatineau. Craignant que sa voiture ne prenne en feu, elle est descendue du véhicule et a reçu une violente décharge électrique qui a parcouru son corps, brûlé ses mains et fait éclater son pied gauche. Elle est restée semi-consciente dans le froid pendant plus de quatre heures, souffrant à la fois de brûlures et d’engelures, avant qu’un passant l’aperçoive et lui porte secours. Elle repose depuis à l’unité des grands brûlés du CHUM. 

Sabryna était consciente à son arrivée au CHUM. Et c’est elle qui a donné le feu vert aux médecins pour qu’ils aillent de l’avant avec les amputations. C’était une question de vie ou de mort. Et Sabryna a choisi de vivre. Coûte que coûte.

Cette triste histoire a touché les gens droit au cœur. Et nombreux sont ceux qui ont contribué à une campagne de sociofinancement mise en ligne la semaine dernière par Samantha Mongeon. À midi dimanche, plus de 2550 personnes avaient donné et la somme amassée s’élevait à plus de 110 000 $.

Samantha a depuis élevé l’objectif de cette campagne à 200 000 $. « J’espère que les gens ne croiront pas que j’ai élevé l’objectif pour être égoïste, a-t-elle dit. Cette somme permettra à ma mère de rester au chevet de Sabryna, mais aussi à pouvoir éventuellement offrir à Sabryna un véhicule adapté pour les suivis médicaux, un logement adapté, des prothèses et le reste. Les coûts seront énormes. Et si ma sœur peut retrouver un jour son autonomie, ce serait merveilleux.

«L’objectif de cette campagne était petit au début (10 000 $) parce que je ne pensais pas que ça allait fonctionner, ajoute-t-elle. Mais les gens ont été si généreux. Et je n’ai pas de mots assez grands et assez forts pour dire aux gens qui ont donné ce que je ressens. C’est tout simplement incroyable!»

Le don de Guy Laflamme

Le producteur et directeur général d’Ottawa 2017, Guy Laflamme, s’est dit bouleversé par la triste histoire de Sabryna Mongeon. Voici ce qu’il m’a écrit vendredi :

«J’ai été très touché et je reste obsédé par cette terrible histoire de Sabryna. [...] Cette pauvre jeune fille a vécu l’horreur, mais elle reste malgré tout d’un courage incroyable. J’aimerais donc redonner à l’univers pour la chance inouïe que j’ai eue durant la dernière année.

«J’aimerais remettre mon boni [10 000 $] de 2017 à la famille de Sabryna. J’aimerais de plus offrir mon manteau Roots que je portais toujours en entrevue [une fois nettoyé] pour une collecte de fonds. Et, toujours dans le cadre d’une collecte de fonds ou d’un encan, je paierais un voyage pour deux personnes qui viendraient avec moi à Nantes, en France, du 31 janvier au 3 février, pour voir Long Ma [le dragon de La Machine], faire un tour sur le dos de l’une des Machines et rencontrer l’équipe et le directeur de La Machine, François Delarozière », a écrit M. Laflamme.

Les détails de ces deux encans (manteau Roots d’une valeur approximative de 600 $ et le voyage en France) restent à venir. Je vous donne tous les détails dans une prochaine chronique. Et il va sans dire que les sommes amassées dans le cadre de ces deux encans seront remises à Sabryna Mongeon.

Pour faire un don: onedollargift.com (mots-clés: grave accident de la route).