Les membres de Bears of Legend avaient fait le trajet en compagnie de la Petite chorale de Trois-Rivières, hier, afin de lancer les activités du Sherblues & Folk qui se tient au centre-ville jusqu'à dimanche. Outre Rachid Taha dimanche, tous les spectacles sont gratuits.

Se foutre de la grisaille

CHRONIQUE / On avait l'impression que c'était tout juste la veille, ça faisait deux ans pourtant, ceux qui étaient place de la Cité s'en souviennent encore, Bears of Legend avaient semé du bonheur sur le béton, promis de revenir à la première occasion. Les responsables de la programmation du Sherblues n'ont pas niaisé, mercredi soir encore, c'est au groupe trifluvien qu'ils avaient confié le lancement des festivités qui feront vibrer le centre-ville jusqu'à dimanche.
On te le dit tout de suite Sherby, si t'étais pas là hier, si tu te pointes pas en ville ce soir, demain, tout le week-end encore, tu manques quelque chose.
D'abord de la saprée bonne musique, ensuite de la saprée bonne musique gratis(sssss), dont une couple de noms bien installés, dont Bears of Legend commencent à faire pas mal partie, et auxquels succèdent Betty Bonifassi jeudi, les Colocs vendredi, Tim Brick et Martin Goyette samedi, Rachid Taha dimanche. Tout ça, hormis Taha, c'est sur la scène extérieure de la Wellington Sud à compter de 20 heures. En cas de pluie, on se rassemble au Granada, là où se produira Taha dimanche.
Ça pourrait s'arrêter là que ce serait déjà très bien. Mais non. Même pas. En plus, si tu fouines un peu dans quelques bars, cafés, petites salles du centro, tu vas tomber sur Jason Bajada, Jim Zeller, Jesse MacCormack, Scarlet Jane et d'autres encore. Si tu veilles un peu, on va peut-être se croiser pour Saratoga, Hein Cooper, Safia Nolin aussi j'espère.
Et si on se fie au millier de personnes rassemblées hier soir pour chasser la pluie et la grisaille avec David Lavergne, ses Bears of Legend et Les Petits Chanteurs de Trois-Rivieres, on ne sera pas seuls à déferler sur la Well en quête de blues, de folk, d'été et d'airs de vacances.
Comme ce fut le cas hier, y a des chances que ça chante, que ça danse, que ça jase, que ça crie de joie pis que ce soit heureux.
Fais donc partie du bonheur.