Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Pierre Bourassa, propriétaire du bar Au Pied du Coteau, tire un trait sur cette aventure qui dure pour lui depuis 2003, et depuis 1971 dans le paysage trifluvien. Le bâtiment sera démoli dans quelques semaines.
Pierre Bourassa, propriétaire du bar Au Pied du Coteau, tire un trait sur cette aventure qui dure pour lui depuis 2003, et depuis 1971 dans le paysage trifluvien. Le bâtiment sera démoli dans quelques semaines.

On ne chantera plus au Pied du Coteau

CHRONIQUE / Les tables n’ont pas vraiment bougé depuis plusieurs mois. Les pompes à bière n’ont rien servi non plus. Entre les murs du bar Au pied du Coteau, au bas de la Côte Plouffe à Trois-Rivières, on croirait encore entendre résonner les notes des dernières belles soirées de karaoké, un mélange de «Chats sauvages» de Marjo et «Don’t stop believin’» de Journey. Mais c’est comme ça que le bar restera, figé dans le temps... jusqu’à ce qu’il soit démoli dans quelques semaines.