La Tribune
Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan

Quand la DPJ cache des faits

CHRONIQUE / Quand j’ai commencé à écrire sur la DPJ, il y a presque une dizaine d’années, je recevais toujours des courriels de lecteurs qui me disaient : «ben voyons, ça ne se peut pas, vous ne devez pas tout savoir, il y a sûrement une information qui vous échappe. Ce que vous racontez ne peut pas être la réalité.»