La Tribune
Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan

Créateurs de bonheur recherchés

CHRONIQUE / Je vais trahir mon âge, mais, quand j’ai été en âge de travailler vers 14 ou 15 ans, il fallait se lever de bonne heure pour trouver du boulot, même pour faire la plonge dans un resto. On s’habillait propre et on mettait notre CV dans une pochette de plastique.