Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Non seulement Sherbrooke n’échappe pas à la crise du logement, mais elle affiche un des plus bas taux d’inoccupation à 1,3 pour cent.
Non seulement Sherbrooke n’échappe pas à la crise du logement, mais elle affiche un des plus bas taux d’inoccupation à 1,3 pour cent.

Les logements abordables en voie de disparition

CHRONIQUE / Ces dernières semaines, j’ai vu quelques fois des gens offrir une récompense pour trouver un logement. Pas des appartements aux caractéristiques si particulières. Un truc assez grand pour accueillir une famille dans le centre-ville. Une des récompenses était de 500 $. Ça en dit long sur la crise du logement.