Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Marie-Christine Lanoue
Marie-Christine Lanoue

La pandémie a le dos large

CHRONIQUE / Le 9 décembre dernier, pendant que le ministre de la Santé, Christian Dubé, déclarait en point de presse devant tout le Québec que la situation de Marie-Christine Lanoue avait été « corrigée », elle, elle pleurait sur son divan, surprise d’entendre ça à la télé. On dirait que le ministre en savait plus que la principale intéressée. Ou qu’il a parlé à travers son chapeau.