Il faut de l’aide maintenant pendant la pandémie, et qu’elle doit demeurer en place après que la crise sanitaire soit derrière nous.
Il faut de l’aide maintenant pendant la pandémie, et qu’elle doit demeurer en place après que la crise sanitaire soit derrière nous.

Parler du suicide sauve des vies

Georgia Vrakas, Ph. D., psychologue et ps.éd.
Professeure agrégée, Département de psychoéducation UQTR, campus de Québec
CHRONIQUE / Parler du suicide sauve des vies. C’est la thématique de la 31e Semaine de prévention du suicide qui se termine aujourd’hui.