37 heures sur mon cell? C’est trop

CHRONIQUE / Le cellulaire. Mais quel outil fantastique ! À portée de main, nous pouvons avoir accès à une infinité d’univers. Mais à quel point l’utilisation de cette merveille technologique est-elle problématique dans notre quotidien ? Je me suis penché sur la question en analysant ma consommation personnelle.

De prime abord, je pensais que mon utilisation se limitait à la job. Je me disais : « C’est normal que je l’utilise durant des heures, c’est mon outil de travail ! » Bon, c’est vrai que j’utilise beaucoup mon téléphone dans le domaine du journalisme, mais j’avais tout faux. Selon l’application Moments que j’ai téléchargée il y a un peu plus d’une semaine, j’ai passé près de 37 h sur mon téléphone intelligent.

37 heures. 

C’est plus qu’un travail à temps plein ! À quel point est-ce que j’ai perdu du temps, les yeux rivés sur mon écran à lire ou à regarder des trucs plus ou moins pertinents ?

Ce qui me surprend le plus, c’est que Facebook est l’application que j’utilise le plus. J’ai passé presque 9 h et demie sur cette application en une seule semaine. Qu’est ce que j’ai appris ? Rien qui m’a assez marqué pour que je l’écrive ici. C’est toute une prise de conscience.

En y repensant, j’avoue que ce chiffre s’avère réaliste. J’ai passé la journée de mardi sur le dos, incommodé par une blessure au haut du corps, ce qui m’a fait passer beaucoup de temps sur ce réseau social.

J’ai également eu de la difficulté à m’endormir un soir, j’ai donc pris mon appareil et j’ai surfé sur Facebook, prenant des nouvelles de mes 1030 amis virtuels. Parlant de ça, pour vrai, je me soucie de quoi, 100 de ces amis ?

Bon, si je regarde les statistiques de plus près, je me console un peu. J’ai utilisé mon téléphone dans le contexte du travail durant 6 h 20 minutes. Ça veut quand même dire que j’ai passé plus de 30 heures en une seule semaine, à regarder un petit écran de cinq pouces, ce que je considère étant beaucoup trop.  

Des solutions

Quelles sont les solutions pour m’aider à diminuer le temps passé sur les réseaux sociaux et, par le fait même, sur Facebook ? C’est certain que de le lancer dans la poubelle serait une bonne option, mais en attendant, je pense trouver des moyens moins radicaux. Sur la toile que je scrute tout de même à la loupe, beaucoup d’accros se posent les mêmes questions que moi. 

Est-ce que je peux renouer avec mon réveille-matin et laisser mon téléphone dans le salon afin de le faire recharger ? Clairement ! Ça va m’empêcher de perdre trop de temps avant d’aller me coucher et ça va m’aider à ne pas le reprendre durant la nuit afin de voir si j’ai un nouveau message — ou pas.

Est-ce que je pourrais désactiver mes données mobiles lorsque je suis en congé ? Certainement ! Ça va m’aider à passer du temps de qualité avec mes amis, sans sortir mon téléphone à tout bout de champ pour passer quelques minutes à... ne rien faire, finalement, tout en pouvant prendre mes appels s’il y a une urgence. 

Une autre solution pour les utilisateurs du iPhone ayant téléchargé la nouvelle mise à jour se trouve dans les paramètres. Dans « temps d’écran », les utilisateurs peuvent programmer des limites de temps pour les applications dans leur téléphone. 

Je vais essayer mes nouvelles solutions cette semaine et on verra s’il y a une différence dans mon utilisation la semaine prochaine !