La Tribune
J'ai atteint le point de bascule au milieu d'un voyage de six mois alors que j'étais fraîchement arrivé à Hanoi au Vietnam.
J'ai atteint le point de bascule au milieu d'un voyage de six mois alors que j'étais fraîchement arrivé à Hanoi au Vietnam.

Le point de friction

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Quand on prend ses vacances annuelles pendant deux semaines en été, le point de bascule se vit au retour. On remet les pieds à la maison pendant que la tête revient plus lentement. Quand on part plus longtemps, on finit par trouver le point de friction, celui qui nous permet d'appuyer sur l'accélérateur et d'enfiler une nouvelle paire de lunettes.