Le camion Ram 1500 2019 fait l’objet de rappels.

Trois rappels qui touchent plus de 100 000 véhicules

Au cours des trois dernières semaines, Transports Canada a publié trois rappels qui concernent plus de 100 000 véhicules vendus au Canada. Vérifiez si ceux-ci touchent votre véhicule.

Ram 1500 2019

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a rappelé 18 682 camions Ram 1500 2019, qui auraient un problème avec la servodirection.

«La servodirection peut avoir un raccordement électrique lâche. Cela pourrait entraîner une perte intermittente de l’assistance de la direction lors de la conduite/manœuvre du camion. Le camion pourrait alors être difficile à diriger et créer des situations de survirage et de sous-virage», peut-on lire dans la notice de rappel.

Ce qui pourrait apporter comme risque pour la sécurité, des changements soudains dans la force directrice. Si ce n’est pas déjà fait, FCA avisera les propriétaires par la poste et le raccordement électrique est inspecté et réparé par le concessionnaire, au besoin.

Pour savoir si votre véhicule est touché par le rappel : bit.ly/2Jh7uOA. Il y a aussi un numéro sans frais pour contacter directement FCA, soit le 1 800 387-9983.

Le VUS Volvo XC60 2018 et 2019

Volvo XC60 2018 et 2019

Volvo Canada rappelle 3816 VUS XC60 des années 2018 et 2019 pour un problème dans la structure.

Les bras de levage du hayon pourraient geler et faire défaut sur certains véhicules équipés d’un hayon à commande électrique. Du bruit pourrait être occasionné et le hayon pourrait cesser de fonctionner. De plus, il y a un risque que les bras de levage du hayon se détachent.

«Si les bras du hayon se détachent, un ressort pourrait être projeté vers l’arrière et créer un risque de blessure», est-il écrit dans l’avis de rappel. Volvo avisera les propriétaires par la poste qui devront de se rendre avec leur véhicule à un concessionnaire où les bras de levage du hayon seront remplacés.

Le VUS Honda CR-V 2007

Honda CR-V de 2007 à 2011

Un problème de rouille sur les châssis arrière de certains VUS CR-V de Honda, des années 2007 à 2011, fait l’objet d’un rappel. Il touche 83 953 unités vendues notamment en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador. Des endroits où on épand beaucoup de sel sur les routes.

Un bras longitudinal arrière pourrait se détacher et entraîner une perte de maîtrise du véhicule. Honda recommande aux propriétaires des véhicules visés de se rendre chez leur concessionnaire où une inspection des renforts de châssis arrière sera effectuée.

Si le véhicule réussit l’inspection, un produit de protection anticorrosion sera appliqué. Sinon, le véhicule sera racheté par Honda. Ceux qui ne souhaiteront pas que leur véhicule soit racheté, ils auront l’option de demander une deuxième inspection et de faire réparer leur véhicule dans un atelier de carrosserie.

Pour savoir si votre véhicule est concerné : bit.ly/2E1R8Fb ou le 1 888 946-6329.