Selon la firme DesRosiers Automotive Consultants, presque tous les constructeurs ont enregistré des déclins en juin par rapport à l’an dernier, à l’exception des légers gains affichés par les marques de luxe Volvo (photo) et Genesis.

Les ventes de véhicules automobiles ont diminué de 7,2 % en juin

TORONTO — Les ventes de véhicules automobiles légers ont reculé d’environ 7,2 % en juin, par rapport au même mois l’an dernier, la tendance à la baisse de ce secteur se poursuivant, a indiqué mercredi la firme DesRosiers Automotive Consultants.

Le nombre de véhicules vendus en juin s’est établi à environ 185 740, en baisse par rapport aux 200 156 véhicules écoulés un an plus tôt, a précisé la firme.

Il s’agissait d’un 16e recul mensuel consécutif pour ces ventes, sur une base annuelle.

La perte d’intérêt des consommateurs pour les voitures automobiles au profit des véhicules utilitaires sport et des camionnettes s’est poursuivie en juin. Les ventes de voitures ont diminué de 21,3 % le mois dernier, pendant que celles des véhicules utilitaires légers n’ont cédé qu’un pour cent.

Selon DesRosiers, presque tous les constructeurs ont enregistré des déclins en juin par rapport à l’an dernier, à l’exception des légers gains affichés par les marques de luxe Volvo et Genesis.

L’américain Ford Motor a conservé son titre de meilleur vendeur pour le mois dernier, tandis que General Motors s’est installé au deuxième rang et que Fiat Chrysler Automobiles a regagné la troisième position en repoussant Toyota Motor au quatrième rang.