Les amendes doublent lorsqu’on est intercepté pour un excès de vitesse sur les chantiers routiers, où la signalisation est orangée.
Les amendes doublent lorsqu’on est intercepté pour un excès de vitesse sur les chantiers routiers, où la signalisation est orangée.

La garantie des batteries, la vitesse sur les chantiers et l’appuie-tête: les conseils de la semaine

Q  Le constructeur pourrait-il annuler la garantie de la batterie de mon véhicule électrique si je ne respecte pas ses conditions?

R  Hélas, oui : plusieurs constructeurs formulent des exigences très strictes avant d’honorer la garantie des batteries des véhicules électriques. Certains imposent une inspection de la batterie chaque année par un concessionnaire, tandis que d’autres exigent le maintien d’un niveau de charge de la batterie lors d’un remisage. Notez également que si la batterie doit être changée sous garantie, l’unité de remplacement n’aura pas nécessairement la capacité d’origine. En effet, plusieurs constructeurs garantissent seulement une capacité minimale de 60 % ou de 70 %.

La bonne nouvelle est que la couverture de la batterie haute tension est en moyenne de 8 ans (même 10 ans dans certains cas), ce qui est plus élevé que pour une voiture à essence standard (en moyenne 5 ans). Pour connaître tous les détails, consultez l’étude des garanties automobiles 2020 de CAA-Québec.

Q  Le montant des amendes double-t-il vraiment pour un excès de vitesse commis dans une zone de travaux routiers?

R  Oui, les amendes doublent lorsqu’on est intercepté pour un excès de vitesse sur les chantiers routiers, où la signalisation est orangée. C’est aussi vrai dans les zones scolaires durant la période scolaire (du mois de septembre à juin, du lundi au vendredi, entre 7h et 17h).

Ainsi, si vous roulez à 100 km/h sur l’autoroute et que vous ne ralentissez qu’à 90 km/h dans une zone où un panneau orange limite la vitesse à 70 km/h, l’amende sera de 110 $ au lieu de 55 $. Si vous ne ralentissez pas du tout (donc à 100 km/h), la contravention vous coûtera 210 $ plutôt que 105 $. Dans tous les cas, des frais administratifs s’ajoutent à ces montants.

Le même principe s’applique lorsqu’on ne respecte pas les consignes d’un signaleur routier. Cette infraction est passible d’une amende de 200 $ à 400 $, et de quatre points d’inaptitude.

Q  À quelle hauteur devrais-je ajuster mon appuie-tête?

R  L’appuie-tête constitue un élément de sécurité en cas d’impact, particulièrement si votre véhicule est tamponné par l’arrière. Lorsqu’il est bien réglé en fonction de la taille de chaque occupant, il réduit la gravité des blessures à la tête et au cou liées au phénomène du coup de fouet cervical.

D’après la Société de l’assurance automobile du Québec, le milieu de l’appuie-tête doit arriver à la hauteur des yeux ou du bord supérieur des oreilles. L’appuie-tête doit également se trouver à un maximum de 7 cm de la tête.

Dans la grande majorité des véhicules récents, il est facile de positionner les appuie-tête à la bonne hauteur, même pour les passagers à l’arrière. Les modèles qui permettent de les régler de l’avant vers l’arrière sont toutefois plus rares. Pour connaître la protection qu’offre un véhicule en cas d’impact arrière, consultez le classement de l’Insurance Institute for Highway Safety.

ÉCRIVEZ-NOUS!

Des questions sur votre auto? Besoin de conseils? Transmettez-nous vos questions à auto@gcmedias.ca Elles pourraient être publiées dans cette rubrique.

Les services-conseils automobiles offerts par CAA-Québec sont exclusifs à ses membres. Ceux-ci peuvent les contacter autant de fois qu’ils le désirent par Internet ou par téléphone au 1 888 471-2424.