En théorie, l’azote représente une solution de rechange favorable à l’air «ordinaire» pour maintenir la pression des pneus.

Gonfler les pneus à l’azote, liquide de refroidissement, rappels et bulletins de service: les conseils de la semaine

Q Mon marchand m’offre de gonfler mes pneus à l’azote. Quel est votre avis à ce sujet?

R  En théorie, l’azote représente une solution de rechange favorable à l’air «ordinaire» pour maintenir la pression des pneus. Pourquoi? Les molécules d’azote étant légèrement plus grosses que celles de l’oxygène, le phénomène de perméation (passage d’un gaz à travers une paroi solide) est moins prononcé, ce qui signifie qu’il y a moins de risque de perte de pression. De plus, l’azote permet de réduire la présence d’humidité dans le pneu, ce qui le protégera davantage d’une dégradation prématurée et s’avérera utile pour les véhicules équipés d’un système de surveillance de la pression des pneus (TPMS pour tire pressure monitoring system).

Attention : pour être efficace, l’azote doit représenter au moins 97 % de l’air à l’intérieur du pneu. Pour obtenir cette proportion, il arrive qu’un technicien doive gonfler et dégonfler le pneu jusqu’à trois fois, d’après les tests de CAA-Québec. Il faut donc confier la tâche à un atelier consciencieux pour vous assurer de ne pas dépenser inutilement de 4 à 6 $ par pneu.

Si vous vérifiez la pression de pneus gonflés à l’air «ordinaire» au moins une fois par mois, été comme hiver, vous obtiendrez un rendement semblable au gonflage à l’azote, à un coût quasi nul. Rappelez-vous que maintenir la pression recommandée par le constructeur favorise une bonne tenue de route et l’économie d’essence.

Q  Peut-on utiliser un liquide de refroidissement de n’importe quelle couleur, de la même manière qu’on le ferait avec du lave-glace d’hiver?

R Absolument pas. Au-delà de toutes les couleurs qui existent (bleu/mauve, rouge, rose ou, plus souvent, vert/jaune), deux grandes catégories de liquide de refroidissement sont offertes : les produits de courte durée et les liquides de longue durée.

En n’utilisant pas un liquide approuvé pour votre véhicule ou en le mélangeant avec un type qui n’est pas recommandé par le constructeur, vous ouvrez bien grand la porte aux problèmes. Des liquides de refroidissement incompatibles provoquent une instabilité chimique qui amène les inhibiteurs de corrosion à se solidifier et à se déposer dans le liquide de refroidissement. Ceci peut entraîner des bris majeurs du moteur… et des réparations coûteuses.

Utilisez toujours un liquide approuvé pour votre véhicule.

Q  Quelle est la différence entre un rappel et un bulletin de service?

R Il faut les prendre au sérieux, les fameux rappels de sécurité. Puisqu’ils sont ordonnés par Transports Canada (TC), les constructeurs sont obligés de les exécuter gratuitement par l’entremise d’un concessionnaire agréé. TC publie un rappel lorsqu’il constate — souvent à la suite de plaintes du public — un défaut de conception, de fabrication ou d’assemblage qui peut nuire au fonctionnement sécuritaire d’un véhicule, d’un pneu ou d’un siège d’auto pour enfant. Les corrections doivent être effectuées le plus rapidement possible, car les problèmes visés peuvent mettre en danger la sécurité des personnes. Pour savoir si un rappel concerne votre véhicule, consultez la banque de données des rappels de Transports Canada (bit.ly/29jxMf6) ou, si vous êtes membre CAA-Québec, communiquez avec les services-conseils automobiles.

Pour ce qui est des bulletins techniques (ou «de service»), ce sont les constructeurs qui les préparent à l’intention des concessionnaires. En général, ils expliquent aux techniciens comment diagnostiquer un problème ou donnent des instructions sur la méthode pour faire les réparations. Ces dernières sont parfois effectuées sans frais, par exemple lorsque le bulletin prolonge la garantie pour un problème qui touche un modèle vieillissant. Dans d’autres cas, le concessionnaire acceptera d’octroyer un rabais sur la facture, parfois après négociation.

___

ÉCRIVEZ-NOUS!

Des questions sur votre auto? Besoin de conseils? Transmettez-nous vos questions à auto@gcmedias.ca Elles pourraient être publiées dans cette rubrique.

Les services-conseils automobiles offerts par CAA-Québec sont exclusifs à ses membres. Ceux-ci peuvent les contacter autant de fois qu’ils le désirent par Internet ou par téléphone au 1 888 471-2424.