Kilojules et Luis Clavis, du quintette électro-jazz Valaire.

Virée sherbrookoise pour Valaire avant une saucette en Europe

Avec ses rythmes ensoleillés et son groove assumé, le cinquième album de Valaire, Oobopopop, est taillé dans l'étoffe des feel good disque.
Après l'avoir lancé à la Petite Boîte noire de Sherbrooke, en septembre dernier, le quintette électro-jazz sera de retour dans la région le 17 mars pour un deuxième tour de piste. Les cinq complices, qui chaufferont cette fois les planches du Théâtre Granada, promettent de marier nouvelles compos et succès d'avant. « C'est un show dansant, un show qui met de bonne humeur », résument Luis Clavis et Kilojules.
Les deux amis étaient de passage dans leur ville natale, lundi, pour causer du spectacle qu'ils présentent ici avant d'aller faire une petite saucette en Europe, où ils sont maintenant représentés par l'agence X-ray Touring. « Ce sera la première fois qu'on retourne là-bas depuis qu'on a signé le contrat », précisent les deux musiciens, qui ont profité de leur virée dans le coin pour évoquer quelques souvenirs tout sherbrookois.
Vous aimeriez savoir où ils avaient l'habitude de terminer leur soirée lorsqu'ils habitaient encore la région? Visionnez la vidéo sur notre site web.