Vincent Vallières le 6 juillet dernier à la Chapelle du rang 1.

Vincent Vallières : le temps d'être vivant

Vincent Vallières fêtera ses quarante ans le mois prochain. Qu’à cela ne tienne : pour le Sherbrookois d’origine, c’est plus que jamais le temps d’être vivant.

« Ça me fait drôle d’avoir 40 ans, mais je suis en paix avec ça, confie Vallières. Je n’ai jamais eu autant de fun avec ma musique. J’espère que mes meilleures années de création sont devant moi. J’ai aimé toutes les étapes de mon parcours, mais les défis à relever, les plus grands, ils sont à venir. »

Rien d’étonnant pour le marathonien dans l’âme. S’il court pratiquement chaque jour, peu importe le coin du Québec où il se trouve, Vincent Vallières n’a pas traversé ses 19 ans de carrière en marchant.

Son septième album, Le temps des vivants (2017), pour lequel il a exploré une sonorité renouvelée, montre que l’auteur-compositeur et père de trois enfants sait se réinventer, en quantité comme en qualité.

« Ma chanson À hauteur d’homme est devenue une des chansons les plus importantes de mon répertoire. Les chansons font leur chemin. C’est le fun, parce que ça me prouve que je réussis encore à être actuel. Mes nouvelles chansons trouvent encore écho dans le cœur des gens, et ça contribue à leur donner un sens. »

Le 6 juillet dernier, c’est aux gens de Lac-Mégantic qu’il a offert un moment d’évasion, le soir du cinquième anniversaire de la tragédie.

« C’était très émouvant. Le lieu du spectacle, la Chapelle du rang 1, c’est un tout petit lieu, tenu à bout de bras par des bénévoles, et je trouve ça admirable, toute cette démarche de créer un lieu de rassemblement où on peut faire de la musique. Ça met beaucoup de beauté et ça apporte une dignité nécessaire dans la communauté. »

Retour aux sources

Vincent Vallières reviendra jeudi se produire à la Fête du lac, un retour aux sources pratiquement devenu rituel. L’an dernier, il avait fait apparition au parc Jacques-Cartier pour interpréter les titres bien connus de Paul Piché à ses côtés.

« Ça fait depuis que je suis tout jeune que j’ai la chance de participer à la Fête du lac. C’est un des plus beaux sites pour ces événements-là, avec le lac derrière et la pente pour la foule. »

Un de ses spectacles les plus mémorables dans le cadre de l’événement, raconte-t-il, était lors de sa tournée Chacun dans son espace.

« C’était en 2004. Le spectacle a commencé au soleil et il s’est mis à pleuvoir vraiment fort. Les gens ne sont pas partis et ils ont dansé. Quand le public reste pour fêter avec toi, malgré le déluge, malgré la pluie, y a de quoi là. »

Cette fois, il viendra présenter un spectacle qu’il a gossé à sa façon pour partager son dernier opus.

« Le spectacle a beaucoup évolué depuis le début. Il y a de nouvelles chansons. Pour la Fête du lac, ce sera une version mieux adaptée au contexte d’un spectacle extérieur. Ce sera plus rock, rythmé et dynamique, avec des monologues plus courts. On est quatre sur scène. C’est du monde que je connais bien, on a nos repères et on a vraiment du plaisir quand on le fait. »

Vous voulez y aller?

Vincent Vallières
Jeudi 19 juillet, 20 h
Scène Loto-Québec
Fête du lac des Nations
Entrée : 20 $ (adolescents : 15 $)