Donald Dubuc animera à nouveau la traditionnelle Veillée du 29 à Richmond.

Veillée de danses câllées à Richmond

RICHMOND — « Changez de côté, vous vous êtes trompés! » Donald Dubuc, animateur et câlleur de danses traditionnelles bien connu dans la région, récidive avec sa veillée du 29 décembre. La salle Sainte-Famille de Richmond revêtira, pour une neuvième année, ses allures du temps des Fêtes en accueillant les amateurs de danses et de musique traditionnelles québécoises.

À l’instar de l’après-midi de danses trad québécoises et irlandaises de la fête de la Saint-Patrick en mars, la soirée de décembre se consacre davantage à la musique et aux danses traditionnelles québécoises.

« La formule s’améliore d’année en année. Je trouve intéressant de constater que les gens s’attendent tout naturellement à venir danser le 29 décembre. Pour les gens, cet évènement est important et, bien que ces danses se pratiquent à longueur d’année, le temps des Fêtes est un moment propice à ce rassemblement festif », estime Donald Dubuc.

Agrémentées de compositions traditionnelles dans un répertoire musical mixte, les danses s’exécuteront sur les interprétations de Félix Michaud-Duhamel et d’Alex Kehler. Alors que le premier est un compagnon de longue date de Donald Dubuc, le deuxième expérimentera pour la première fois l’esprit de la très courue Veillée du 29.

« Alex est très polyvalent. Il provient d’un milieu plus classique et fait partie d’autres groupes trad. Félix m’accompagne depuis le début. C’est un multi-instrumentiste autodidacte, un podorythmiste et un véritable touche-à-tout qui sait faire lever la fête avec son style fougueux et disjoncté », mentionne l’animateur.

Guitare, guimbarde, harmonica et nyckelharpa sont autant d’instruments qui feront swinger la compagnie dès 20 h au 155, rue Craig à Richmond. De nouvelles danses s’ajouteront aux traditionnelles bastringues, brandys et contredanses.

« Je garde la surprise, mais une d’entre elles est le Moulin des célibataires. Soyez assuré qu’on n’a pas besoin d’être célibataire pour la danser et l’apprécier », ajoute, amusé, l’organisateur de la soirée.

Pour novices et aguerris

Un des défis du câlleur est certainement de savoir s’adapter à la variété de danses à diriger. « Pour moi, il est important d’offrir des danses accessibles pour ceux qui ont moins d’expérience et de mettre au défi les plus aguerris avec des danses plus complexes. Plus la soirée avance, plus les danses et le rythme progressent. La Veillée du 29 est un évènement familial et je vous garantis que les personnes seules ne le demeureront pas longtemps. C’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres personnes et de fraterniser », affirme Donald Dubuc.

Les trois joyeux lurons présenteront un atelier de musique et de danses traditionnelles à la bibliothèque municipale de Sherbrooke Éva-Senécal dans l’après-midi du 29 décembre. À Richmond, la veillée se déroulera jusqu’à 23 h.