Pierre Paquet, directeur artistique du Comité culturel Mégantic, discute de la saison 2018-2019 de la salle Montignac fraîchement rénovée avec Nathalie Michaud, animatrice de la soirée.

Une offre dense et variée dans la MRC du Granit

Les passionnés de spectacles et autres événements culturels, pour la saison 2018-2019 dans la MRC du Granit, auront de la difficulté à choisir parmi l’offre culturelle dévoilée mercredi à la polyvalente Montignac. Un éventail très vaste, varié, concocté par des diffuseurs passionnés et avides d’attirer l’attention du public par des nouveautés. Tellement vaste que certains soirs, il faudra choisir parmi trois ou quatre activités simultanées.

Ainsi, l’organisateur des concerts présentés chaque automne à l’église de Saint-Sébastien, Michel Mercier, a amené, pour cette soirée de dévoilement, le trompettiste Michael Tinker, membre du quintette de jazz de l’illustre Fred Farrugia, qui sera à Saint-Sébastien le dimanche 16 septembre prochain. « Je l’ai entendu jouer de la trompette avec M. Farrugia et je n’en croyais pas mes oreilles. J’ai pensé immédiatement qu’il fallait qu’il vienne en concert à notre église! »

Pierre Paquet, directeur artistique du Comité culturel Mégantic, a révélé une programmation qui en offre pour tous les goûts. Par exemple, la nouvelle scène Desjardins, à la salle Montignac fraîchement rénovée et améliorée, permet d’accueillir à nouveau la Compagnie Jean-Duceppe, qui ne venait plus à Lac-Mégantic, faute d’installations adéquates pour ses productions. Elle présentera la pièce de Michel Tremblay Enfant insignifiant, le 31 janvier 2019.

Parmi les têtes d’affiche de cette programmation comportant 26 spectacles, on note l’ouverture festive de la nouvelle salle, le 9 septembre, avec le pianiste Michel Fortin, le musicien Vincent Beaudoin et la chanteuse Marie-Onile Rodrigue, des valeurs sûres locales; les Cowboys fringants, le 21 septembre; Formidable Aznavour, spectacle hommage approuvé par Aznavour lui-même, avec Jules Grison, dans la tradition de la grande chanson française, le 15 novembre; Daniel Lemire et Pierre Verville, en humour, le 18 novembre; Tire le Coyote et sa magie, le 25 janvier; Dominic et Martin, le 1er mars; la comédienne Dominique Quesnel chantant Hallelujah Léonard (Cohen), le 7 avril; et pour la première fois à Lac-Mégantic, Ladies Night, les 17 et 18 mai 2019.

Songe d’été en musique
Autre nouveauté : les artistes d’envergure mondiale provenant de New York pour participer au Songe d’été en musique, école de musique et vrai festival, vont s’exécuter cette année en dehors de Lambton et Saint-Romain, avec des musiciens qui ne viendraient pas autrement dans la région, à des prix de billets dérisoires par rapport à ceux des métropoles où ils évoluent habituellement.

Le public aura ainsi la chance d’entendre Frank Cassara, professeur de percussions mondialement connu, à la Chapelle du rang 1, le 29 juillet, et à la salle Montignac, le 31 juillet, avec le pianiste renommé Jeff Marcus; d’autres musiciens de Songe d’été en musique seront aussi à l’église de Stratford, le 30 juillet, à l’ASTROLab du Mont-Mégantic, avec le concert Musique, Temps, Espace, le 1er août, et en concert gratuit à la Maison du Granit, de Lac-Drolet, le 3 août.

Autre nouveauté : tous les mercredis de l’été, au parc municipal de Lambton, les spectacles Sous le soleil… sous les étoiles, tout près du grand lac Saint-François, donne une scène de choix, dans un lieu enchanteur, aux musiciens et talents de la région.

Un clin d’œil en passant au Resto épicurieux Haut Bois Dormant, de Notre-Dame-des-Bois, où sera Max Marshall dans le cadre de Route d’artistes, lieux inusités, le 21 septembre.

Les Concerts Entre chien et loup réintègrent, tous les jeudis soir de l’été, le Parc des Vétérans à Lac-Mégantic, après cinq ans au Centre sportif Mégantic. Le Lac en Fête, avec des spectacles populaires sur deux scènes, aura lieu du 10 au 12 août, alors que le 20e Festival Saint-Zénon de Piopolis, dont la programmation est déjà connue depuis un mois, est à découvrir au festivalpiopolis.com.