Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les Productions Traces et Souvenances de Sherbrooke prépare une nouvelle expérience touristique pour cet été au «Ventre-ville»!
Les Productions Traces et Souvenances de Sherbrooke prépare une nouvelle expérience touristique pour cet été au «Ventre-ville»!

Une nouvelle expérience touristique estivale au «Ventre-ville»

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Article réservé aux abonnés
L’équipe des Productions Traces et Souvenances de Sherbrooke prépare une nouvelle expérience touristique pour cet été au centre-ville de Sherbrooke. En fait, il faudra parler du « Ventre-ville »!

Le projet, une visite théâtrale et animée, à pied, mettra en lumière l’héritage culturel et historique du territoire et valorisera le tourisme gourmand, explique la directrice Lysanne Gallant.

« Ça fait des années que je pense à ce projet. Maintenant, l’occasion se présente », commente-t-elle. 

« Il s’agit d’une expérience déambulatoire qui durera environ deux heures et quart. Les gens vont découvrir à pied les attraits historiques et gastronomiques du centre-ville. Les gens seront interpelés par une vingtaine de personnages déjantés et éclectiques. De surprise en surprise. »  

Les présentations devraient débuter le 8 juillet, du jeudi au samedi, de 16 h à 18 h, selon Mme Galant. On a prévu que les représentations se dérouleront jusqu’en août.

Le départ se fera de la vieille gare de la rue du Dépôt pour ensuite aller sur Wellington Sud et Wellington Nord. Le parcours théâtral se terminera devant l’hôtel de ville de Sherbrooke, poursuit-elle.

Lysanne Gallant

La directrice de Traces et Souvenances est consciente que le contexte de la pandémie pourrait compliquer les présentations. On vise à regrouper une trentaine de personnes idéalement. On peut aller à 50 spectateurs, mais on pourrait aussi diminuer les groupes à 20 personnes, dit-elle.

« Nous avons prévu un plan B », avance-t-elle.

« Nous pourrions retarder la sortie du spectacle. » 

On donnera plus de détails lors d’une conférence de presse prévue pour le début de juin. On fera alors connaître l’équipe qui animera le projet. 

Appuis financiers

L’équipe de créateurs a reçu un appui financier de 42 958 $ pour le concevoir et le développer de la part du gouvernement fédéral. L’annonce a été faite jeudi matin par Élisabeth Brière, députée de Sherbrooke.

« C’est un beau projet. Réservez-moi un billet pour le 8 juillet! », a lancé Mme Brière. 

« Grâce aux investissements de notre gouvernement dans l’industrie touristique, nous nous assurerons d’être prêts à recevoir les touristes de chez nous, puis de partout dans le monde. »

Le projet a aussi reçu l’appui financier de Tourisme Québec à la hauteur de 23 000 $. On a obtenu 19 000 $ de Destination Sherbrooke. La Ville de Sherbrooke contribue aussi en offrant 24 000 $ pour le projet.

« Nous avons ce qu’il nous faut pour présenter un bon show », croit Lysanne Gallant.

« C’est un projet que nous avons prévu pour une période de cinq ans. »

OBNL constitué en 2004, Les Productions Traces et Souvenances conçoit, produit et diffuse des œuvres artistiques visant à faire connaître au grand public de façon théâtrale la richesse patrimoniale et historique du territoire et particulièrement celle des Cantons-de-l’Est.

Au total, cet organisme a livré plus de 1000 représentations de ses productions, lesquelles ont rejoint quelque 55 000 spectateurs, des touristes provenant du Québec, du Canada et d’ailleurs.