Michelle Lévesque a écrit son premier roman, qui redonne vie à ses parents.

Une histoire familiale inspirante

Les paroles s'envolent, mais les écrits restent. Ce proverbe en dit long sur ce qui a amené une résidente de Bromptonville à pondre un roman sur l'histoire mouvementée de ses parents, dans les temps difficiles des années 1900.
Inspirée de leur portrait, Michelle Lévesque écrit son premier roman intitulé Rose-Aimée et Florent, dans lequel elle redonne vie à ces deux personnes qui ont laissé derrière elles des souvenirs de la Première Guerre mondiale, de la crise économique, de la Deuxième Guerre mondiale, du modernisme, et de l'exode rural. Le roman doté d'une touche de romantisme se déroule en grande partie dans le petit village de la Trinité-des-Monts, à Rimouski.
«C'est une occasion pour les plus âgés de se remémorer des souvenirs et c'est une opportunité pour les plus jeunes de découvrir leurs racines», dit Mme Lévesque.
Lors de son décès en 1987, Florent laisse derrière lui trois cahiers manuscrits que Michelle Lévesque et sa soeur Raymonde ont transformés en un roman étoffé. De la mode à l'influence du clergé, tout est décrit comme à l'origine. «Les gens qui ont lu le roman me disent tous que c'est très vivant et que les nombreuses anecdotes rendent le tout très intéressant», commente l'écrivaine.
«Je suis très contente du résultat parce que j'ai appris à mieux me connaitre à travers l'écriture, dit-elle. Ce roman me tient vraiment à coeur, je me sens dans mon élément.»
Le lancement de Rose-Aimée et Florent aura lieu le lundi 17 août lors d'un 5 à 7 à la Coopérative funéraire e l'Estrie. Les intéressés peuvent confirmer leur présence par courriel à l'adresse suivante michellelevesque@bell.net ou par téléphone au 819 846-1234. Ceux qui souhaitent acheter ce roman biographique peuvent le faire sur www.MFRediteur.com ou chez bouquinplus.com