Céline Dion pendant le spectacle télévisé <em>Une chance qu'on s'a</em>.
Céline Dion pendant le spectacle télévisé <em>Une chance qu'on s'a</em>.

Une chance qu'on s'a: belle solidarité

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
De Passe-Partout à Gilles Vigneault, de Koriass à Marc Hervieux, de Radio Radio à Céline Dion, il y en avait pour tout le monde pendant le spécial télévisé Une chance qu’on s’a, diffusé dimanche à TVA et Télé-Québec. Une proposition rassembleuse, diversifiée, drôle, touchante, actuelle… Dans ce contexte difficile de pandémie, l’idée de se serrer les coudes résonne fort. Et les quelque 80 artistes qui ont pris part à l’aventure l’ont canalisée dans une superbe célébration de la solidarité.

On a souvent vu ces dernières semaines des musiciens — même des superstars — offrir des prestations «en mou» dans leur salon. L’émission de dimanche, qui visait notamment à renflouer les coffres des organismes SOS violence conjugale et Les Petits Frères (dont la mission est de briser l’isolement des aînés), a remis un brin de décorum dans la balance. Mais sans perdre cette idée de bonne franquette dans des prestations bien senties et dans la volonté de mettre le public dans le coup.

Les artisans du spectacle préenregistré ont respecté les consignes de distanciation sociale. «Ce n’est pas évident de se maquiller soi-même. D’ordinaire, j’ai l’air de Mariper Morin», a blagué Marc Labrèche, qui a tenu la barre du spectacle avec Marie-Claude Barrette, Mélissa Bédard, Marie Soleil Dion, Pier-Luc Funk et Gildor Roy.

Entre le rire, les larmes et les hommages, à peu près tout le monde a répondu présent en ce dimanche de fête des Mères. De la diva Céline Dion — qui s’est pointée pour le numéro de clôture, partagé notamment avec Jean-Pierre Ferland — aux joyeux drilles des Trois Accords ou de Bleu Jeans Bleu et leur amour de la patate frite. Du Cinq à sept de Koriass devant le Château Frontenac à l’O Sole Mio par Marc Hervieux ; du trio favori des enfants qui nous rappelle de bien se brosser les dents au magnifique duo Gilles Vigneault/Fred Pellerin qui célèbre l’anniversaire de tous ceux qui n’ont pas pu le faire en confinement.

Ariane Moffatt et ses complices ont offert un mini bal des finissants à ceux qui en sont privés.

Au-delà de la musique, le plus touchant dans l’aventure aura été d’y inclure le public. Les aînés, les bénévoles, les tout-petits (la jeune coiffeuse qui fait une coupe mohawk à son frère avec un aspirateur mérite une palme d’or!), les travailleurs de la santé, les policiers, les finissants privés de bal (Merci Ariane Moffatt et ses complices)…

Comment ne pas crouler de rire devant une Mélissa Bédard qui nous parle de ses six (six!!!) enfants en confinement avant de présenter Radio Radio et sa chanson Ej Feel Zoo?

Mélissa Bédard

Comment ne pas être ému devant le dévouement de cette Chantal qui travaille en CHSLD et qui s’occupe de cette maman comme si elle était la sienne?

Ginette Reno s'est produite devant son domicile.

Comment résister à cette prestation des Sœurs Boulay bonifiée par des fans, qui ont profité de l’isolement des dernières semaines pour développer leurs talents musicaux?

Que de belles images. Au-delà des désormais clichés des arcs-en-ciel, ça fait du bien.