Les choristes du Choeur de chambre Piacere répètent en vue de leur concert du 6 avril, sous la direction de Chantal Boulanger.

Un premier concert pour le chœur Piacere

La musique est une affaire de famille chez les O’Reilly. Le père est compositeur, la mère est chef de chœur et leur fille a un baccalauréat en chant classique et enseigne la musique au primaire. Ensemble, ils ont fondé le Chœur de chambre Piacere. Le 6 avril, l’ensemble vocal présentera son premier concert officiel. Au programme : le Requiem de John Rutter et des extraits de la fresque musicale Jesus Christ Superstar, adaptés par le compositeur sherbrookois.

« Ça va être un très beau concert! Mon objectif, c’est que les spectateurs vivent la musique. Je veux toucher les gens, les faire vibrer », promet Chantal Boulanger, à la tête du chœur Piacere.

Dans le but de faire revivre l’œuvre d’Andrew Lloyd Webber, Marc O’Reilly a réorchestré 14 tableaux pour solistes, chœur, orgue, violoncelle, guitare électrique et percussions dans une approche classique, avec des touches contemporaines.

« On peut dire que l’approche est magistrale, théâtrale. C’est une adaptation particulière de Marc, de toute beauté », souligne Mme Boulanger.

« C’est intéressant de mentionner que cette œuvre a des solistes. Dans le chœur, nous avons deux ténors, soit Étienne Isabel et Pierre-Alexandre Bergeron, qui interprètent différents rôles. Dans une des pièces, les deux ténors sont en confrontation et c’est livré par nos solistes dans un duel tout en passion », renchérit sa fille Isabelle O’Reilly.

« Jusqu’à la dernière répétition, les autres choristes n’avaient toujours pas entendu ce duo. Quand ils l’ont entendu, ils sont restés bouche bée et n’ont pas recommencé à chanter quand c’était leur tour », raconte en riant Mme Boulanger.

Un jeune chœur
Au départ, le chœur de chambre Piacere était censé être l’histoire d’un soir.

 « Nous avons fondé ce chœur en automne 2016 de façon informelle, pour monter une œuvre de Marc, la Passio Domini Nostri Jesu Christi. Le soir du concert, je me suis dit que ce serait réellement plaisant que l’on continue à chanter ensemble. J’ai demandé aux choristes s’ils avaient le goût et ils ont tous dit oui, donc nous avons fondé le chœur officiellement en automne 2017 », explique Chantal Boulanger, qui possède plus de 35 ans d’expérience en direction de chorale.

Le chœur est formé de 23 choristes de tous âges.

« C’est intéressant, puisque nous avons des choristes de 20 ans à 80 ans. Ce sont tous des choristes avec de l’expérience », affirme Mme Boulanger, qui est également la cofondatrice de l’Ensemble vocal l’Escaouette avec son mari.

« Trouver les bons choristes a été notre principal défi. Il fallait que ce soit équilibré et trouver un son intéressant, alors qu’il y a déjà plusieurs chœurs à Sherbrooke », soutient Isabelle O’Reilly, qui avait depuis un bon moment le désir de réaliser un projet avec sa mère.

« J’avais en tête de faire un projet où l’on mettait toutes deux à profit nos expertises respectives et c’est la chance que nous avons avec Piacere. »

Le 6 avril, le chœur de chambre sera accompagné à l’orgue par Marc D’Anjou, organiste titulaire de la basilique de Québec.