Eric Bibb et Larry O’Malley au studio AudioBec.

Un peu d’Estrie aux Grammy

Il y aura un peu d’Estrie à la prochaine cérémonie des Prix Grammy, le 28 janvier à New York : l’album Migration Blues d’Eric Bibb, en nomination dans la catégorie du meilleur album blues traditionnel, a été enregistré, mixé et matricé au studio AudioBec de Larry O’Malley, situé dans le Canton de Hatley.

« Eric m’a téléphoné lui-même ce matin, parce qu’il voulait que je sois le premier à apprendre la nouvelle. Quand il m’a dit ça, je sautais dans les airs ! raconte Larry O’Malley. Dans la même catégorie que lui, il y a les Rolling Stones ! Ça commence à être les ligues majeures ! »

Le Blue & Lonesome des Stones figure en effet dans la liste des autres artistes sélectionnés, laquelle comprend également R.L. Boyce, le duo Guy Davis et Fabrizio Poggi et la formation Elvin Bishop’s Big Fun Trio.

Originaire de New York, Eric Bibb est aujourd’hui établi en Suède (il a épousé une Suédoise, explique Larry O’Malley). Sa carrière est aujourd’hui d’envergure internationale. Mais comment le musicien a-t-il découvert l’existence du studio AudioBec ?

« Eric a fait de la tournée avec l’artiste blues Michael Jerome Browne, qui habite Montréal. Et Eric a un jour dit à Michael qu’il aimerait avoir un disque qui sonne comme les siens. Et comme j’ai fait sept albums avec Michael... »

Migration Blues a donc été enregistré chez nous en seulement deux jours en août 2016. L’harmoniciste français Jean-Jacques Milteau, qui a participé au disque, a lui aussi pris l’avion pour enregistrer ses pistes d’harmonica en Estrie.

Sundae de carrière

L’expérience semble avoir été concluante pour Eric Bibb, car l’artiste de 66 ans est revenu à Hatley deux fois en 2017 pour enregistrer autant d’albums, dont un en duo avec son épouse. La sortie devrait être annoncée bientôt.

« Je suis en train de mixer le troisième, poursuit Larry O’Malley. Eric construit ses albums par thèmes. Migration Blues porte sur les flux migratoires de l’histoire humaine. Celui avec son épouse est un album de chansons d’amour. Le plus récent traitera de la ségrégation des Noirs. Ce sera son 39e album en carrière. C’est vraiment un grand de la scène blues. Quand Migration Blues est sorti en France, il était en première position de tous les palmarès jazz blues. En plus, c’est un gars d’une gentillesse incroyable. Il n’y aurait plus de guerres si tout le monde était comme lui. Travailler avec Eric, c’est un privilège... et la cerise sur le sundae de ma carrière ! »


Il y a de fortes chances que le public estrien puisse découvrir Bibb en été 2018, lors du prochain Sherblues & Folk. « Le contrat n’est pas encore signé, mais Eric me dit que c’est presque confirmé », rapporte Larry O’Malley.

Fondé en 1974, le studio AudioBec a déjà remporté un Félix, dans la catégorie Classique grand ensemble, pour un enregistrement avec les moines de Saint-Benoît-du-Lac.

Il a aussi été en nomination pour la prise de son et le mixage d’un album du regretté Bob Walsh.