Bruce Springsteen au Madison Square Garden à New York, en novembre 2018

Un nouvel album de Springsteen en juin

PARIS — Bruce Springsteen, qui a passé l’année 2018 à Broadway avec un spectacle intimiste dans un petit théâtre, a annoncé jeudi la sortie de son 19e album Western Stars, prévue pour le 14 juin, «sous influence pop sud-californienne».

Après trois jours d’aguichage consistant en des photos du désert américain, avec son soleil aveuglant, ses petits arbres épineux et ses routes droites sans fin, le suspense est tombé avec cette annonce attendue par les fans de Springsteen, dont le précédent opus studio remonte à cinq ans.

En prime, un premier titre de l’album, Hello Sunshine, et son clip, dévoilés dans la nuit de jeudi à vendredi.

Western Stars, dont la pochette est une photo d’un cheval sauvage, contiendra 13 chansons : Hitch Hikin’, The Wayfarer, Tucson Train, Western Stars, Sleepy Joe’s Café, Drive Fast (The Stuntman), Chasin’ Wild Horses, Sundown, Somewhere North of Nashville, Stones, There Goes My Miracle, Hello Sunshine et Moonlight Motel.

«Ce disque est un retour à mes enregistrements solo, avec des chansons axées sur des personnages et portées par des arrangements orchestraux cinématographiques d’envergure», décrit le Boss dans le communiqué de son label Columbia, ajoutant que Western Stars est «une boîte à bijoux».

«Ces chansons nous font voyager sur les autoroutes désertiques des États-Unis et nous questionnent sur la solitude, l’appartenance communautaire et l’espoir», ajoute le communiqué.

Cet album, enregistré principalement chez Springsteen dans son studio-maison dans le New Jersey, «transporte sa musique vers un nouvel univers inspiré des disques pop de la Californie du Sud de la fin des années 60 et du début des années 70», précise encore Columbia.

influences

Dans une interview à Variety en décembre, l’artiste qui fêtera ses 70 ans en septembre avait cité comme inspirations des musiciens tels que Glen Campbell, ancienne gloire country qui fut un compagnon de route des Beach Boys période Pet Sounds, Burt Bacharach, légende de la pop américaine et Jimmy Webb, auteur de nombreuses chansons reprises par Elvis Presley, Frank Sinatra ou les Supremes.

«Je ne sais pas si les gens entendront ces influences, mais c’est ce que j’avais en tête», avait-il dit.

Pour l’heure aucun concert n’a été annoncé pour accompagner ce retour sur disque qui s’opère sans ses compagnons du E Street Band.