Les galeries locales comme celle de Danny Perkins ouvriront leur porte les 5 et 6 septembre à l’occasion du Circuit artistique et culturel.
Les galeries locales comme celle de Danny Perkins ouvriront leur porte les 5 et 6 septembre à l’occasion du Circuit artistique et culturel.

Un circuit artistique pour remplacer le Symposium de Danville

Simon Roberge, Initiative de journalisme local
Simon Roberge, Initiative de journalisme local
La Tribune
Après avoir été annulé en raison de la COVID-19 en mai dernier, voilà que le Symposium des arts de Danville reprend vie en quelque sorte, mais sous une forme complètement différente. Le Circuit artistique et culturel 2020 aura lieu les 5 et 6 septembre.

L’événement ne remplace pas, mais se veut plutôt un clin d’œil au Symposium des arts de Danville qui reviendra en 2021.

« On avait décidé au mois de mai de suspendre l’événement de cette année en raison de la COVID, explique Mario Morand, président du conseil d’administration. Entre-temps, on a obtenu du financement de la part de Patrimoine Canada et de Tourisme Québec qui nous permettent de faire un événement différent et de rester actif. On a un petit budget qui correspond à environ 30 % de notre budget normal. Ce n’est pas le symposium, mais c’est nous qui l’organisons. »

Le circuit proposera une dizaine de stations extérieures avec des démonstrations d’artistes et des performances musicales. Les galeries locales ouvriront leurs portes pour l’occasion. Un circuit patrimonial sera également disponible. Les participants pourront visiter les maisons historiques de la municipalité.

« Ça nous permet de garder vivant notre symposium, mentionne M. Morand. On va en profiter pour produire des vidéos de nos artistes. On veut garder notre organisation active, mais on n’est pas capable de faire un événement aussi important que les années antérieures. »

On ne retrouvera non plus pas nécessairement les mêmes artistes qu’à l’habitude.

« C’est plus des artistes de la relève, souligne M. Morand. Il y en a certains qui participeront au symposium l’année prochaine, mais les autres sont des artistes semi-professionnels qui sont en devenir. On a voulu profiter de l’occasion pour les mettre en valeur. »

Déjà on peut confirmer la participation des artistes Suzanne Ferland, Anne Beauregard, Johanne Bourdeau, Line Blouin, Gérard Boulanger, Mélissa Gariépy, Lyne Montmény, Roxanne Ayotte, Marie Bélanger, Anouk Lacasse, Danny Perkins, Caroline Dion, Renald Gauthier, Roger Allaire, et Michel Monett.

M. Morand s’attend à voir près d’un millier de personnes pendre part au circuit lors de la fin de semaine de la fête du Travail.

« S’il y en a plus tant mieux, mais on ne s’attend pas à avoir les 10 000 ou 12 000 personnes qu’on a habituellement », résume-t-il.