Maxime McKinley

Un autre Opus pour Maxime McKinley

Le compositeur d'origine sherbrookoise Maxime McKinley a mis la main sur un deuxième prix Opus hier à la salle Bourgie de Montréal, lors de la remise de ces trophées récompensant la musique de concert québécoise. Après avoir été élu compositeur de l'année l'an dernier, le lauréat a obtenu cette fois le premier prix dans la catégorie Article de l'année, pour un texte publié dans Circuit, musiques contemporaines et se penchant sur l'oeuvre de la compositrice Nicole Lizée. Le Centre d'arts Orford, qui était en nomination trois fois, n'a malheureusement remporté aucun prix.