Marc-André Coallier invite les politiciens à s’interroger sur l’avenir du Théâtre la Marjolaine.

Un appel aux politiciens pour sauver la Marjolaine

Quel avenir pour le Théâtre la Marjolaine, à Eastman? Son propriétaire, Marc-André Coallier, invite du bout des lèvres les politiciens à se poser la question pour que la population continue de profiter de ce lieu de culture encore longtemps.

« Nous avons connu un super bel été. C’est la deuxième année de suite où la saison est aussi satisfaisante. La formule des soupers et spectacles amène vraiment les gens à se déplacer et à faire plusieurs choses au même endroit. Nous avons trouvé une formule qui marche bien. C’est le temps de vendre », lance à la blague M. Coallier.

« Ça n’a pas de bon sens en 2018 qu’un gars tout seul soit propriétaire d’un joyau comme ça. Ça doit appartenir à une instance, une municipalité ou une corporation. Le jour où je m’en vais, il va arriver quoi? L’acheteur pourrait transformer le théâtre en hôtel ou décider de cultiver la terre et de s’en servir comme une grange. Ça n’a pas de bon sens que je sois le seul propriétaire du terrain et que je fasse toutes les rénovations. Moi, je le louerais. Je voudrais continuer à l’exploiter et la municipalité pourrait y organiser des événements. »

Marc-André Coallier rapporte que son théâtre attire en moyenne 9000 personnes à Eastman chaque été. « Pour l’instant, malheureusement, les priorités politiques ne sont pas là, mais il faudrait commencer à y penser. Dans les campagnes électorales, on pourrait y réfléchir. Si la municipalité ne peut pas acheter, ça me prendrait au moins un partenaire qui pourrait s’occuper des événements autres que des spectacles. On pourrait par exemple faire des mariages. Moi, ça me prend déjà toute mon énergie pour produire des shows l’été. Quand on est plusieurs à être propriétaires, on peut apporter des nouvelles idées de choses à faire. »

Ce n’est pas la première fois que Marc-André Coallier lance un cri du cœur pour assurer l’avenir du théâtre qu’il porte à bout de bras. Depuis 2011, il répète qu’il serait prêt à passer le flambeau. « Ceci dit, je ne suis pas sur le point de fermer le théâtre. J’ai déjà des projets pour les trois prochains étés. Mais il est plus payant pour moi de créer un spectacle à la Marjolaine et après, de partir en tournée. »

C’est d’ailleurs ce qu’il fera avec la pièce Je vous écoute, mettant en vedette Mario Jean, Marc-André Coallier lui-même, France Parent et Luc Boucher. La pièce présentée l’an dernier à la Marjolaine reviendra à Eastman le 31 août avant de partir en tournée pour un total de 38 représentations. Les comédiens s’arrêteront à Sherbrooke le 3 octobre, à la salle Maurice-O’Bready, et au Palace de Granby le 19 octobre. 

Le Théâtre la Marjolaine célébrera son 60e été en 2019.