Un cliché de Giuseppe Ruscigno, dans la série Paysage zen. —

Un album pour la pérennité

Pour la première fois, le Club photo de Sherbrooke lance un album, intitulé Quintets Photo et regroupant les œuvres de 20 membres. Des passionnés qui ont partagé leurs clichés capturés dans le monde entier.

Le premier objectif du livre est de pousser les artistes photographes à exploiter leur talent, selon le directeur adjoint du Club photo de Sherbrooke, Artur Fernandes. « On voulait pousser la pratique des membres un peu plus loin. L’une des solutions, c’était de faire une série de photographies avec une cohérence technique et pratique. Tant qu’à y être, on s’est dit qu’on pouvait mettre ces séries ensemble et faire un livre », explique-t-il.

Dans le livre, les 20 photographes amateurs présentent cinq photographies dans le même style. En consultant le bouquin, le lecteur voyage de l’Australie à Londres, en passant par la prison Winter de Sherbrooke.

« Certains ont choisi des photos de voyage, sans que ce soit le thème principal, remarque M. Fernandez. Dans une série à Londres, le thème est le rouge. D’autres ont vu des visages intéressants en Inde, à titre d’exemple. »

Limiter la prise de photos en Estrie aurait peut-être découragé des membres, car les voyages sont souvent les meilleurs moments pour pratiquer la photographie. « On n’a pas voulu restreindre les endroits où les photos pouvaient être prises. On a laissé la liberté aux gens de choisir », affirme-t-il.

Dans un monde idéal, la formule de l’album serait de retour dans les prochaines années. « L’un des objectifs du livre était d’assurer la pérennité de la production artistique du Club photo de Sherbrooke, ce qu’on n’avait pas. Ça crée un objectif pour les membres. On a déjà frôlé l’idée de faire un thème spécifique. Par contre, pour l’an prochain, on va rester avec un thème général », conclut M. Fernandez.

Le lancement public sera fait mardi soir au Centre communautaire et culturel de l’arrondissement de Jacques-Cartier. Seulement 50 exemplaires ont été imprimés, dont 18 seront offerts au public au coût de 50 $.