Le guitariste classique Adam Cicchillitti a remporté le premier prix lors de la 31e édition du Festival-concours de musique de Sherbrooke.
Le guitariste classique Adam Cicchillitti a remporté le premier prix lors de la 31e édition du Festival-concours de musique de Sherbrooke.

Trois musiciens de la relève honorés au Festival-concours de musique de Sherbrooke

Mireille Vachon
Mireille Vachon
La Tribune
SHERBROOKE — Malgré la formule réduite du Festival-concours de musique de Sherbrooke (FCMS) en raison de la pandémie, la 31e édition s’est avérée « exceptionnelle », pour reprendre le mot de l’organisation. Dix-huit jeunes ont déployé leur talent dans la catégorie concerto les 8 et 9 août devant un public restreint et privé.

Parmi eux, trois se sont illustrés davantage auprès du jury, composé de deux chefs d’orchestre, soit Julien Proulx, directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Drummondville, et Félix Ste-Marie, directeur artistique de l’Orchestre symphonique des jeunes de Sherbrooke, ainsi que de la pianiste Carmen Picard.

À LIRE AUSSI : Formule réduite et édition virtuelle pour stimuler la relève

Le lauréat du concours est le guitariste classique montréalais Adam Cicchillitti, dont les marques de reconnaissance ne cessent de s’accumuler. Il a notamment figuré sur la liste de la CBC des trente jeunes musiciens les plus prometteurs en musique classique en 2017. L’étudiant au doctorat en interprétation à l’Université McGill a déjà deux albums à son actif, et se spécialise dans la pédagogie musicale pour enfants. 

Le deuxième grand prix a été décerné à la jeune pianiste de 16 ans Sarah Oulousian, qui s’illustre déjà à l’échelle provinciale, nationale et même internationale. La native de Brossard a elle aussi fait partie du Top 30 Hot Canadian Classical Musicians Under 30 de la CBC, deux ans après Adam Cicchillitti. 

« Mon expérience à Sherbrooke a été très excitante et j’ai rencontré tellement de beau monde », souligne la musicienne par voie de communiqué, ajoutant que parmi toutes les compétitions auxquelles elle a assisté, le FCMS était de loin la plus organisée. 

Le troisième et dernier prix a été remis au pianiste sherbrookois Julien Gagné, élève à l’école secondaire Mitchell-Montcalm dans le programme de vocation musique. Le jeune homme a déjà plusieurs expériences derrière la cravate, ayant joué en première partie de l’Orchestre Métropolitain en 2018 et été finaliste à deux reprises au Concours de musique du Canada. Il a d’ailleurs remporté la bourse d’Orford Musique lors de l’édition 2018-2019 du FCMS. 

L’organisation du FCMS se dit très privilégiée d’avoir pu vivre ces moments de musique en présentiel, et constaté combien la musique est encore vivante et inspirante pour la relève. 

La 32e édition, en formule ajustée, devrait avoir lieu comme prévu pour l’année 2021, et cela malgré les pertes financières engendrées par la pandémie de COVID-19, avait annoncé Madeleine Tremblay, présidente et directrice générale, en entrevue avec La Tribune.