Treize des vingt-quatre stèles de la Voie des pionniers, dans la MRC de Coaticook (on voit ici celle consacrée à Henrietta Ball-Banting), ont inspiré des auteurs en herbe qui ont créé de nouvelles histoires autour de ces personnages. Les textes seront lus samedi à Saint-Venant, à l'occasion des Journées de la culture.

Treize histoires inspirées des stèles

Pour la première fois, Saint-Venant-de-Paquette organise une activité pour les Journées de la culture : treize histoires écrites par des gens de tous les horizons et inspirées par la Voie des pionniers de la MRC de Coaticook seront lues au public le samedi 30 septembre, au Musée-Église de Saint-Venant. Cette activité a été rendue possible grâce à un partenariat entre les Amis de Saint-Venant-de-Paquette et la Table de concertation culturelle de la MRC de Coaticook.
Le spectacle-événement sera gratuit pour toute la famille et rassemblera plusieurs noms connus de la région. Ce sont les auteurs Benoît Bouthillette, Annick Côté, David Goudreault et Élisabeth Tremblay qui ont agi comme mentors pour les auteurs en herbe invités à créer les treize histoires, à la manière d'un « cadavre exquis » : chaque participant n'écrivait que huit phrases du récit.
La présidente de la Table de concertation culturelle de la MRC de Coaticook, Carole Chassé, a lu tous les écrits. « Ça donne des histoires très particulières et c'est ce qui est beau. Quand tu rédiges un texte, tu imagines la fin. Par contre, une fois que c'est à ton tour, l'histoire peut avoir complètement changé », explique-t-elle.
Avec une douzaine d'écrivains par récit, ce sont plus d'une centaine de personnes qui ont participé à l'activité. On parle ici de groupes scolaires (notamment une collaboration avec le Cégep de Sherbrooke), culturels et communautaires, de cafés des aînés, même de nouveaux arrivants... « Nous voulions y intégrer des Néo-Canadiens. Il y a un heureux mélange entre ceux qui arrivent dans la région et ceux qui y sont résidants depuis plusieurs années », commente Carole Chassé.
plein d'amants des mots
La Voie des pionniers, rappelons-le, est un circuit de personnages marquants de l'histoire régionale. Chaque pionnier (il y a 24 stèles un peu partout dans la MRC) se présente sous forme d'une silhouette grandeur nature découpée dans un panneau d'acier corten. Grâce à un appareil audio incorporé à la structure, le personnage prend la parole pendant cinq minutes en français et cinq minutes en anglais. Chacun des pionniers raconte de larges pans de son histoire et des événements marquants de son époque.
L'activité sera également un rendez-vous d'écrivains. « Ce sera une belle rencontre d'auteurs. Il y en a qui ne sont pas habitués à écrire et qui se plongent dans l'univers d'un auteur », dit Carole Chassé, réjouie.
L'événement a été un travail de longue haleine. Les premiers textes ont été rédigés il y a déjà plusieurs mois. « Le premier texte a été écrit au mois de mai. Tout l'été, les représentants des municipalités de la MRC ont fait de la publicité auprès des groupes susceptibles d'être intéressés », résume Mme Chassé.
Environ 300 personnes sont attendues le 30 septembre. L'activité se déroulera de 13 h à 15 h.