Suzanne-Marie Landry

Théâtre Granada : une 90e année riche en émotions [VIDÉO]

Rufus Wainwright et Xavier Rudd seront de retour à la salle nonagénaire, a-t-on annoncé mardi pendant la soirée d’anniversaire et de dévoilement de programmation du Théâtre Granada. Pour l’occasion, temps modernes et vieille époque se sont côtoyés afin de célébrer cette salle qui a vu toutes les émotions se créer.

Choisi pour une de ses désormais rares apparitions, le Granada sera visité par l’auteur-compositeur Gowan en décembre. Sans surprises, la scène sera également à nouveau foulée par Bobby Bazini, les Cowboys Fringants, Qw4rtz et Half Moon Run. Ces derniers affichent d’ailleurs déjà complet. Le pianiste Roman Zavada viendra pour sa part présenter des aurores boréales en musique, tandis que Ben et Jarrod, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques et Maude Landry assureront le volet humour.

C’est aussi dans le théâtre sherbrookois que, lui-même avec son lot de nostalgie, Martin Deschamps fêtera les 20 ans de la sortie de son tout premier album en février 2020.

Dans l’air du temps

Si le théâtre a honoré son héritage en partageant en début de soirée des archives de La Tribune et des actualités de Radio-Canada datant de 1929, il démontre qu’il sait aussi s’adapter aux valeurs d’aujourd’hui, notamment avec la préservation d’une plage horaire pour les artistes féminines. Par exemple, Lou-Adriane Cassidy, les sœurs Boulay et Salomé Leclerc s’y produiront cet automne. Tout comme la multi-instrumentiste suédoise Gunhild Carling, qui a donné mardi soir un aperçu explosif de son spectacle en jouant trois trompettes à la fois, juste après un numéro de claquettes couronné par une ovation.

« J’ai toujours fait des métiers non traditionnels où il y avait moins de 25 % de femmes, commente Suzanne-Marie Landry. C’est très important pour moi que les femmes aient leur place. Ça apporte une couleur particulière », ajoute celle qui est directrice générale et artistique d’Animation Centre-ville, l’organisme derrière le Théatre Granada, les Concerts de la Cité, les Grands spectacles de la place Nikitotek et Sherblues & Folk.

À l’écoute de son public, la salle se tourne également davantage vers la musique rap et les artistes émergents. Les artistes français Orelsan et Niska, deux rappeurs de renommées internationales, viendront respectivement à la rencontre des Sherbrookois le 17 mai et le 10 novembre. À ces noms s’ajoutent Les Louanges, Geoffroy ainsi que les très attendus Loud et Fouki, qui ont tous deux fait exploser les ventes lors de leurs derniers passages en ville.

La multi-instrumentiste suédoise Gunhild Carling a donné un aperçu explosif de son spectacle, mardi soir, à la soirée du 90e anniversaire du Granada.

La Fête nationale au centre-ville

Pour une toute première fois, Animation Centre-ville a reçu le contrat de concocter la programmation de la Fête nationale du Québec. La célébration du 23 juin se tiendra cette année rue Frontenac, face à l’hôtel de ville. Sur la scène extérieure défileront Frank Custeau, Jérôme 50, Bleu Jeans Bleu ainsi que le violoniste Alain François. À quelques pas, le duo Excavation et Poésie animera le Théâtre Granada pour ensuite céder la place au chansonnier Jo Robicho et à sa musique « crassique folk Sainte-Louisienne ».

Ce qu'ils ont dit

« Quand tu viens au Théâtre Granada, il y en a partout sur les murs. Il y a du théâtre, de la musique... Comme artiste, tu entres, et il y a immédiatement un respect qui s’installe. Une espèce d’humilité de dire “ je ne suis pas le premier, et j’espère que je ne suis pas le dernier. ” »
— Jipé Dalpé, auteur-compositeur-interprète sherbrookois

« Le théâtre passe au travers des ans en toute sécurité parce que des gens ont déjà fait tout ce chemin-là des 90 ans. Maintenant, il y a des gens qui en prennent soin. La Ville en est propriétaire, alors c’est certain que l’amour est là, les soins sont là. Ça va passer à travers le temps sans problèmes. »
— Suzanne-Marie Landry, directrice générale et artistique d’Animation Centre-ville 

« C’est un bijou patrimonial, non seulement pour l’Estrie, mais pour tout le Québec, parce que des théâtres comme ça, il n’en existe plus au Québec. C’est un théâtre qui est habité. On sent encore les chansons, on sent encore la musique, la présence du public et la présence des artistes. »
— Richard Séguin, qui a adressé quelques mots par vidéo lors de la soirée anniversaire 

« On a cette chance-là d’avoir une histoire d’amour avec le Théâtre Granada. On est encore très récents dans cette histoire-là, mais de pouvoir mettre notre petit “ x ”, c’est un honneur. »
— Le quatuor vocal Qw4rtz, qui chantera le souper-spectacle des fêtes le 14 décembre 2019 

« Tu entres dans ce genre de théâtre là et tu sens déjà l’ambiance. Il y a quelque chose d’installé. »
— Salomé Leclerc, auteure-compositrice-interprète qui se produira pour la première fois au Théâtre Granada le 10 octobre prochain

Jipé Dalpé, auteur-compositeur-interprète sherbrookois

Sherblues & Folk aura son « Off festival »

Soran et Charlotte Cardin donneront le coup d’envoi à la 10e édition de Sherblues & Folk, qui pour une première fois, se poursuivra au Théâtre Granada en formule « Off festival » les 10 et 11 juillet. En plus des festivités du 3 au 7 juillet, Five Alarm Funk et Fantastic Negrito seront ainsi ajoutés à la programmation. Jordan Benjamin, alias Grandson, et le duo Cleopatrick monteront sur la scène de la Wellington Sud le 4 juillet tandis qu’une soirée thématique louisianaise s’y tiendra le lendemain, avec Andy J. Forest et Big Sam’s Funky Nation. Angel Forrest et les descendantes d’Edgar Allan Poe formant le duo Larkin Poe compléteront l’enchaînement de cette scène gratuite. 

De son côté, le Théâtre Granada présentera gratuitement Harmonica Extravaganza le 7 juillet, un spectacle avec Martin Deschamps, Carl Tremblay, Jim Zeller, Shawn McPherson et plusieurs autres invités, le tout sous la direction de Suzanne-Marie Landry. Déjà dévoilés, les soirs de Québec Redneck Bluegrass Project et de Dominique Fils-Aimé promettent un théâtre bien rempli.

Les chansons de Patrice Michaud, Queen et Bowie à Nikitotek

On savait déjà que Jordan Officer, Pink Martini et Bahamas fouleraient les planches de la Place Nikitotek en juillet, on a appris mardi que la scène extérieure accueillera aussi Patrice Michaud à la fin de l’été. L’auteur-compositeur-interprète établi en Estrie présentera une version estivale de son spectacle Almanach le 23 août. Deux soirées hommage à deux grands noms du rock sont aussi au menu de l’endroit. 

L’ancien de La voix, Yvan Pedneault, enchaînera les classiques de Queen avec son spectacle Rhapsody, le 22 août. Deux jours plus tard, le 24 août, ce sont les chansons de David Bowie qui se feront entendre au centre-ville avec la présentation du spectacle à grand déploiement The Bowie Revisited Show. Celui-ci réunit dix musiciens et est présenté pour la première fois à Sherbrooke.

Koriass et Mike Love à la Place de la Cité

Parmi plus de 40 spectacles offerts gratuitement dans le cadre des Concerts de la Cité, les mélomanes se verront offrir un éventail de styles musicaux, comme le reggae de l’artiste hawaïen Mike Love, le rap du renommé Koriass et la musique du Colombien Ramon Chicharron. Les plus nostalgiques se réjouiront pour leur part d’apprendre que Michel Pagliaro sera en visite le 17 juillet pour un spectacle acoustique à saveur festive. Côté jazz et bossa-nova, Élizabeth Provencher de Bet.e & Stef viendra présenter son nouveau projet : Eliza Eleven.

Une place pour les artistes émergents

À surveiller : Animation Centre-ville propose également une programmation d’artistes émergents au Boquébière et à la Petite Boîte Noire. Bellflower, Nulle Part Nord, Simon Kearney, Forest Boys, Joseph Edgar et Raphaël Dénommé seront à voir cet automne.