La troupe de théâtre La p’tite réplique s’installe à la Salle du Parvis et présente la pièce Quelques livres de trop de Pierre-Yves Lemieux du jeudi au samedi, jusqu’au 24 août. Sur la photo, on peut voir les comédiens Jacob Dubé, Steve Méthot, Denis Turgeon, Isabelle Heath et le metteur en scène Louis Côté.

Théâtre d'été tout en subtilité

La troupe de théâtre La p’tite réplique s’aventure en terrain inconnu en présentant une première pièce d’été à la Salle du Parvis. Fidèle à sa vision, et avec l’idée d’offrir une pièce riche et à la hauteur des attentes, la compagnie sherbrookoise a choisi de s’attaquer à Quelques livres de trop, qui propose un texte chargé de subtilités.

La pièce signée Pierre-Yves Lemieux met en scène le libraire Raymond Girard, qui vit sa vie paisiblement avant que son fils Antoine se mêle du commerce familial. L’un veut s’en tenir aux anciennes façons de faire, l’autre veut changer à tout prix « l’expérience client », au grand désarroi de son père. En simultané, une papeterie s’installe dans le village à l’adresse voisine, menaçant l’avenir de la librairie. 

C’est la Salle du Parvis qui a d’abord contacté La p’tite réplique pour animer le centre culturel avec une pièce d’été. Prête pour un nouveau défi, l’équipe a choisi la comédie de Lemieux qui, à première vue, semble légère et amusante. 

Néanmoins, après avoir décortiqué les répliques, la troupe a vu plusieurs subtilités émerger et différents niveaux de lecture se dessiner. 

« Nous, en tout cas, on trouve la pièce encore drôle. Même après plusieurs répétitions, on rit encore. Lorsqu’on répète une comédie, on a tendance à se demander : “ est-ce que c’est vraiment drôle? ” Avec cette production, même dans les derniers jours, on se surprend encore à rire aux éclats », avoue le metteur en scène Louis Côté, qui en est à sa première expérience avec La P’tite réplique. 

Jacob Dubé, Isabelle Heath, Steve Méthot et Denis Turgeon, les comédiens de Quelques livres de trop auront beaucoup appris de ce texte.

« Les comédiens n’ont pas peur d’essayer des choses. Le texte nous donnait une certaine latitude pour faire de l’exploration. Tout le monde est allé chercher des éléments d’apprentissage, sur le plan personnel autant que sur le plan artistique », enchaîne le metteur en scène.

Une première 

Bien que ce soit sa première pièce d’été, la troupe de théâtre amateur n’en est pas à sa première production. 

Pour cette activité hors saison, le cofondateur du théâtre Steve Méthot a décidé de faire les choses autrement. 

« Chaque année on va chercher une équipe complètement différente. La pièce d’été est une activité en dehors de notre calendrier habituel. Pour la mise en scène, nous avons contacté Louis Côté, qui n’est pas un metteur en scène professionnel, mais qui, avouons-le, pourrait bien l’être », affirme Steve Méthot, qui promet aux Sherbrookois une pièce d’été légère qui saura plaire à tous. 

« Les gens peuvent avoir des attentes. Nous allons offrir un théâtre de qualité, comme on a l’habitude de le faire. Ceux qui comprendront l’histoire au premier degré vont avoir beaucoup de plaisir tout comme ceux qui attraperont les subtilités. »