La directrice générale de Téléfilm Canada, Christa Dickenson
La directrice générale de Téléfilm Canada, Christa Dickenson

Téléfilm verse 100 000 $ à un «Bureau de l’écran pour la communauté noire»

La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Téléfilm Canada s’engage à consacrer 100 000 $ par année à la création d’un «Bureau de l’écran pour la communauté noire».

L’agence fédérale a annoncé cet engagement mercredi après avoir rencontré au début de la semaine des réalisateurs de la communauté noire qui ont demandé la mise sur pied d’un tel bureau pour «accroître la portée des histoires et des œuvres des cinéastes noirs». Les membres de l’équipe ad hoc du Bureau de l’écran pour la communauté noire, qui comprend les producteurs Jennifer Holness, Damon D’Oliveira et Joan Jenkinson, ont félicité Téléfilm d’être la première agence canadienne à contribuer à cette initiative.

La directrice générale de Téléfilm, Christa Dickenson, indique dans un communiqué que la création de ce bureau constitue «une mesure concrète pour aider à corriger le déséquilibre existant au sein de l’industrie cinématographique canadienne et contribuer à éliminer le racisme systémique». Téléfilm soutient déjà le Bureau de l’écran autochtone, mis sur pied en 2017 pour appuyer le développement, la production et la commercialisation de contenu autochtone au cinéma.

La société d’État multiplie les initiatives en matière de diversité après avoir été critiquée, le mois dernier, pour le peu de progrès concret réalisé depuis qu’elle s’est engagée, en 2016, à refléter davantage la diversité à l’écran d’ici 2020.

Téléfilm a dévoilé le 20 juillet un nouveau plan d’action sur l’équité et la représentation, «première étape» pour abolir «le racisme systémique». Le plan d’action prévoit notamment la création d’un nouveau volet dans le Programme de développement pour financer des films de «personnes provenant de communautés racisées et de minorités visibles». La société d’État s’engage aussi à ce que d’ici 2023, au moins 50 % de ses nouvelles embauches proviennent d’«identités sous-représentées» — Noirs, Autochtones, autres personnes racisées/minorités visibles, personnes ayant une incapacité et LGBTQ2+.