Sydney est montée sur scène avec sa coach, la très populaire Marie-Mai.

Sydney Lallier chante devant 9000 spectateurs à Québec

Les 84 jeunes participants de la deuxième saison de La Voix junior étaient réunis pour un premier grand spectacle collectif, samedi soir au Centre Vidéotron de Québec. Grande gagnante de l’édition 2017, la Granbyenne Sydney Lallier avait de nouveau l’occasion de ravir ses fans.

« J’avais un peu mal à la gorge cette journée-là, mais ça c’est bien passé », a indiqué à La Voix de l’Est la jeune rappeuse, qui n’était pas nerveuse outre mesure à l’idée de se produire devant quelque 9000 spectateurs. 

« Il y avait pas mal de monde ! », a-t-elle confirmé.

Occupant un rôle central dans ce spectacle, Sydney a revisité trois chansons qui lui ont permis de gravir les échelons à La Voix junior

L’artiste de 11 ans a particulièrement apprécié la mise en scène déployée pour Where Is The Love (The Black Eyed Peas), alors qu’elle a fait son entrée dans une grande bulle transparente, portée par d’autres participants. « Et vocalement, j’aime beaucoup Lose Yourself (Eminem) et Glory (John Legend et Common) », a-t-elle ajouté. 

Sydney a pu monter sur scène avec sa coach, la très populaire Marie-Marie. Elle faisait également partie de plusieurs chœurs.
La Granbyenne indique s’être fait plusieurs nouveaux amis au cours des derniers mois, et elle était fort heureuse de se produire en leur compagnie. Elle attend avec impatience le concert de samedi prochain, tenu au Centre Bell, domicile du Canadien de Montréal.

À moins de 48 heures des funérailles de son père Patrick, emporté par le cancer à la fin novembre, Ludovick Bourgeois est venu offrir un medley combinant plusieurs tubes du groupe Les BB.

Un hommage émouvant

La soirée de samedi fut riche en émotions au Centre Vidéotron. À moins de 48 heures des funérailles de son père Patrick, emporté par le cancer à la fin novembre, Ludovick Bourgeois est venu offrir un medley combinant plusieurs tubes du groupe Les BB.

Vainqueur de la cinquième saison de La Voix, Ludovick a alors chanté Tu ne sauras jamais, T’es dans la lune et Fais attention. Le Journal de Québec rapporte qu’il a ensuite levé les yeux vers le ciel, sous les applaudissements nourris de la foule.

Complétant un trio de coachs avec Marie-Marie et Marc Dupré, Alex Nevsky était évidemment au rendez-vous. Le chanteur granbyen s’est même déguisé en « grand méchant loup » pour Les trois petits cochons (Dan Bigras) !